sur

Attention à l’arnaque au faux voisin

Un nouveau type d’escroquerie sévit actuellement dans les Yvelines. Les gendarmes de la Section de recherches de Versailles ont découvert l’arnaque du faux voisin au dégât des eaux.

Les escrocs  rivalisent d’idées pour voler leurs victimes. Après le faux plombier ou le faux policier, voici le faux voisin. Le 14 juin 2021, un homme de 79 ans pousse la porte de la gendarmerie de Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines, , vendredi 8 juillet. Le septuagénaire raconte alors s’être fait voler 5.000 euros après le passage à son domicile d’un faux voisin. « Bonjour ! Je suis votre nouveau voisin du dessous. Je suis avec un ami et j’ai été victime d’une inondation. On peut jeter un œil chez vous pour rechercher l’origine du sinistre ? », se serait ainsi présenté l’escroc.

À l’intérieur du logement, l’un reste alors à discuter avec la victime, pendant que l’autre ouvre les robinets pour répandre de l’eau et faire croire à la fuite. Dans la foulée, les malfrats s’emparent des téléphones fixe et portable pour éviter que le septuagénaire appelle à l’aide.

La victime avait été repérée au supermarché

Ils invitent ensuite le retraité à dépenser un euro, via son smartphone, pour être mis en relation avec le plombier. « Regardez ! Ça sert aussi de terminal de paiement. » Peu méfiant, l’homme compose alors son code secret, code que les escrocs connaissaient déjà. Les malfrats n’avaient en effet pas choisi leur victime au hasard, et l’avaient repérée au supermarché. « La fausse fuite d’eau ne servait qu’à confirmer le code de sa carte bancaire. Carte qu’ils ont ensuite volée pour retomber dans un système plus classique », a indiqué une source proche de l’affaire.

Les gendarmes de la Section de recherches ont découvert un autre fait, commis la veille à Verrières-le-Buisson, dans l’Essonne, pour un préjudice de 700 euros. Leur enquête les a menés à un suspect à la prison de Fresnes, un homme de 20 ans, originaire du Val-de-Marne, et purgeant actuellement une peine pour des faits similaires. Ce dernier sera jugé en septembre prochain. Son complice, lui, est toujours recherché.

SOURCE : CAPITAL

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répétition du 14 juillet pour la Garde républicaine en pleine nuit à Paris 

Fête du 14-Juillet : 12 000 policiers, gendarmes et pompiers mobilisés à Paris