sur

Carpentras/Trafic de stupéfiant : 

12 personnes interpellées dans une vaste opération.

Après des mois d’investigations menées par la brigade de recherches de Carpentras, douze personnes majeures ont été interpellées quasi simultanément mardi 29 mars dans les départements du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.

Ces interpellations interviennent dans le cadre d’une affaire de violences avec armes, association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants, indiquent la gendarmerie du Vaucluse.

Plus de 100 gendarmes engagés

Les perquisitions ont été menées conjointement par la compagnie de gendarmerie de Carpentras, avec l’appui des antennes GIGN de Toulouse et d’Orange, ainsi que du Peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie (PSPG) de Cadarache.

Elles ont permis de découvrir des armes, des stupéfiants, de l’argent liquide ainsi qu’un véhicule volé. Par ailleurs, cinq véhicules ont été confisqués dans le cadre de la procédure.

Cette vaste opération met un terme à un cycle « inquiétant » de tirs à l’arme de guerre dans la cité des Amandiers à Carpentras, dans un contexte de lutte de territoire pour le trafic de stupéfiants dans ce secteur.

A l’issue de leur garde à vue, dix de ces 12 personnes ont été présentées à la juge d’instruction en charge de l’enquête et mises en examen.

Dans l’attente de leur jugement, sept ont été écrouées et trois placées sous contrôle judiciaire. 

Début février dernier, des tirs d’arme automatique avaient été rapportés dans la cité des Amandiers. Quelques semaines plus tard, d’autres tirs, à l’arme de guerre et fusil à pompe avaient alerté la police.

SOURCE : France 3 PROVENCE ALPES CÔTE D’AZUR

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arrêté pour un coup de fil au volant, les gendarmes découvrent 530kg de cannabis

Isère: des gendarmes touchent mortellement un homme qui les menaçait avec un cutter