dans

La caserne de la gendarmerie de Melun attaquée au mortier d’artifice

Lundi 12 avril dans la soirée, la caserne de la gendarmerie mobile de Melun (Seine-et-Marne) a été la cible de tirs de mortiers d’artifice. La police nationale, intervenue pour rétablir le calme, a également été visée par les émeutiers

Il s’agit d’une nouvelle attaque contre les forces de l’ordre, après celles de Sarcelles ou Champigny-sur-Marne ces dernières semaines, et qui ressemble aux 63 attaques contre des commissariats depuis janvier.

Les premiers tirs ont eu lieu autour de 22h40 en direction du bâtiment de l’avenue de Corbeil à Melun. Les policiers sont intervenus rapidement, dénombrant un groupe d’une vingtaine de personnes, qui se sont alors mises à tirer vers eux.

Aucune interpellation n’a eu lieu, de même qu’aucun blessé ni aucune dégradation sérieuse n’ont été comptabilisés.

SOURCE : LE FIGARO

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laissez une réponse
  1. On commence juste à payer les politiques désastreuses des gouvernements qui se sont succédés depuis des décennies. Français réveillez vous.
    Merci à toutes les forces de l’ordre qui font ce qu’ils peuvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Malgré sa condamnation, Assa Traoré n’a toujours pas retiré les messages portant atteinte à la présomption d’innocence des trois gendarmes

L’application de la gendarmerie GendNotes ne peut plus partager les données collectées