dans

Trois ans de prison pour avoir foncé sur un gendarme

GILETS JAUNES : LE JUGEMENT DU SACCAGE DU PÉAGE DE NARBONNE ATTENDU

Double refus d’obtempérer, délit de fuite et violences contre un gendarme commis le 12 février, dans la soirée, à Chécy et Orléans. Vendredi 26 février, dans la soirée, Steven Nouri, 22 ans, a été jugé pour ces quatre faits en comparution immédiate. En récidive pour la plupart. Sept condamnations figurent déjà à son casier. Le jeune homme ne s’en cache pas, il a “un problème avec la vitesse”, lui dont le permis a déjà été suspendu. Avec les règles et l’autorité, visiblement aussi.

Ce soir-là, il quitte son domicile de Saint-Jean-de-la-Ruelle pour récupérer un ami et deux connaissances avec le véhicule de sa sœur. Ensemble, malgré le couvre-feu, ils partagent un kebab dans la voiture, stationnée sur la chaussée, à Chécy.

Un véhicule de gendarmerie les dépasse et c’est là qu’il démarre, par peur d’être verbalisé puisque le couvre-feu est en vigueur.

Il s’engage alors à grande vitesse (70 ou 80 km par heure) dans des rues sinueuses, éteint ses feux d’après les gendarmes, et emprunte un rond-point à contresens.

Les gendarmes sont à sa poursuite, avertisseurs sonores et lumineux enclenchés, ce que conteste le prévenu.

Il prend alors la sortie Orléans centre, en direction de l’avenue des Droits-de-l’Homme et doit ralentir en raison de la présence d’un automobiliste devant lui. Les gendarmes, distancés, arrivent et serrent la voiture de Steven.

Un des gendarmes sort alors et raconte que le prévenu lui a foncé dessus, qu’il s’est senti tétanisé et qu’il a cru que c’était fini pour lui. Il a alors fait usage de son arme 

Un véhicule, c’est une arme. Foncer sur un gendarme, ce sont des violences volontaires”, rappelle le procureur qui réclame une expertise psychologique de la victime pour évaluer l’indemnisation.

Le procureur insiste sur la “détermination du conducteur et son périple extrêmement dangereux”. Pour ces “agissements violents” et ce “défi lancé à l’autorité”, il requiert 3 ans ferme.

SOURCE : LA REPUBLIQUE DU CENTRE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

DES AGENTS FORMéS PAR LE GIGN POUR APPRENDRE AUX éLUS à MIEUX GERER DES SITUATIONS AGRESSIVES

Après avoir pris la fuite, ils foncent volontairement dans la voiture des gendarmes