dans

À vélo, il suit son GPS et prend l’autoroute pour regagner Lyon

Il en est quitte pour une amende. Peu après 14 h 30 ce lundi 14 juin, la gendarmerie reçoit plusieurs appels d’automobilistes qui, circulant sur l’autoroute A43, s’étonnent de voir un cycliste sur la bande d’arrêt d’urgence. Alertés, les motards du peloton de La Verpillière rattrapent le cycliste à la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier.

Interrogé, ce Lyonnais de 30 ans explique qu’il était venu voir des amis à Villefontaine. Et que pour faire le chemin du retour, il avait programmé le GPS de son téléphone, omettant probablement d’indiquer dans les critères qu’il roulait à vélo. Ne se posant pas plus de question, il s’était engagé sur l’autoroute à Villefontaine. Avant d’être arrêté quatre kilomètres plus loin.

C’est donc par la route qu’il a poursuivi son périple. Non sans une amende et un rappel en matière de sécurité routière. Car à pied comme à vélo, l’espérance de vie sur autoroute est d’environ 15 minutes.

SOURCE : LE DAUPHINE LIBERE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Puy-de-Dôme : les gendarmes saisissent des plants étiquetés « cannabis » dans une grande surface

Un cold case élucidé 28 ans après les faits