dans

Affaire du «Grêlé» : l’ex-gendarme qui s’est suicidé est bien le tueur en série

Le mystère est donc levé. L’ADN prélevé sur des scènes de crime imputées au « Grêlé », un tueur en série recherché depuis les années 1980, correspond à celui de François Verove, l’ex-gendarme et policier retrouvé mort au Grau-du-Roi, dans le Gard.  L’expertise a délivré ses résultats hier soir jeudi 30 septembre.

Depuis trente-cinq ans, les enquêteurs étaient sur la trace de cet homme au visage grêlé sur son portrait-robot, suspecté d’avoir tué à trois reprises à Paris : Cécile Bloch, 11 ans, poignardée et violée le 5 mai 1986 ; Gilles Politi, 38 ans et Irmgard Mueller, 20 ans, tous deux tués le 29 avril 1987. Une autre liste de six viols commis entre 1986 et 1994 s’ajoute à ce tableau de chasse. De l’ADN avait été relevé sur des scènes de crimes à l’époque des faits.

Des aveux dans une lettre

Il s’agit de l’un des « cold case » (affaire non élucidée) les plus anciens du « 36 quai des Orfèvres ». La Brigade criminelle, qui est chargée de l’enquête, avait lancé récemment une opération de prélèvement sur plusieurs dizaines d’anciens gendarmes, dont François Verove qui a été retrouvé mort mercredi 29 septembre.

Sentant l’étau se resserrer sur lui, l’ancien militaire, devenu ensuite policier, a mis fin à ses jours dans un appartement de location au Grau-du-Roi, une station balnéaire proche de Montpellier, où il a laissé une lettre d’aveux.

Dans cette lettre, il affirme se sentir recherché par la police, et racontait n’être « pas bien dans sa vie » à l’époque des faits, avant de s’être « pris en main ». Il ajoute n’avoir « rien fait depuis 1997 », tout en avouant des meurtres sans donner les noms de victimes ni les circonstances.

SOURCE : LE PARISIEN

Crédit photo Midi Libre

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Un ex-gendarme, soupçonné d’être un tueur en série, retrouvé mort

Bernay : Trois gendarmes vont parcourir 1500 km à vélo pour une association