sur

ALSACE: DES ARMES ET DES MUNITIONS SAISIES LORS D’UNE OPÉRATION VISANT L’ULTRADROITE

L’opération visait cinq individus soupçonnés d’appartenir à la mouvance de l’ultra-droite alsacienne.

Durant cette intervention, des munitions et des armes ont été saisies, rapporte la préfecture du Haut-Rhin.

Au total, cinq individus étaient ciblés: quatre dans le Haut-Rhin et un dans le Bas-Rhin, précise une source proche du dossier, qui précise des chargeurs et des mitraillettes ont été saisis. Pas d’informations en revanche sur d’éventuelles interpellations. 

200 gendarmes mobilisés

“Ces vérifications et cette action portent sur l’acquisition et la détention illégale d’armes par des individus en lien avec la mouvance de l’ultra-droite”, déclare la préfecture. Des téléphones et d’autres supports ont également été saisis et vont être exploités afin de déterminer si un éventuel passage à l’acte était prévu, indique pour sa part la source proche du dossier.

L’opération mobilise 200 gendarmes des groupements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et la section de recherches de Strasbourg, appuyés par le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et assistés de moyens de recherche spécialisés, selon la préfecture.

Ces “visites administratives”, pilotées par un juge parisien, sont “en lien avec le Parquet national antiterroriste”, détaille la même source. Elles ont été initiées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) après un travail de renseignement.

SOURCE : BFM TV avec AFP

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Braqueur d’une station-service abattu près de Grenoble : le gendarme relâché après 24 heures de garde à vue

270, 260, 165 km/h… De très (très) grands excès de vitesse constatés dans le Loiret durant le week-end de l’Ascension