dans

Après l’attaque de Rambouillet, sécurité renforcée devant les commissariats de police et brigades de gendarmerie

Le ministère de l’Intérieur a réclamé un dispositif appuyé dans et devant ces établissements, après l’attaque mortelle au couteau survenue vendredi 23 avril dans les Yvelines.

« L’ensemble du territoire national est passé au niveau Sécurité renforcée-risque attentat, a prévenu le ministère de l’Intérieur, quelques heures après l’attaque terroriste  qui a coûté la vie à une policière, dans un commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines.

Dans ce message adressé à l’intégralité des préfets de l’Hexagone, ainsi qu’aux directeurs de la police et gendarmerie nationales et de la direction générale de la sécurité intérieure, Gérald Darmanin réclame le « renforcement de la sécurité des emprises de la police et de la gendarmerie ».

CONSIGNES DE VIGILANCE :

La place Beauvau réclame aussi aux responsables des forces de l’ordre de « renouveler aux fonctionnaires de police et militaires de la gendarmerie les consignes d’attention à observer pour leur propre protection, dans l’exercice de leur mission mais également en dehors du service ».

Le ministère rappelle par ailleurs que le territoire étant placé en « risque attentat », il est nécessaire pour ses interlocuteurs « de s’assurer que les mesures de protection sont effectivement et durablement en place, notamment dans les lieux ouverts au public et les lieux de culte ».

ATTENTATS EN SERIE DANS LES YVELINES :

Deux attentats ont touché le département des Yvelines ces dernières années, parmi la vague d’attentats djihadistes qui a fait plus de 260 morts en France depuis 2015. Il y a cinq ans, un couple de fonctionnaires était assassiné dans son pavillon de Magnanville, par un homme se revendiquant de l’organisation Etat islamique, et le 16 octobre 2020, c’est un professeur de collège, Samuel Paty, qui a été décapité par un jeune homme de 18 ans.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laissez une réponse
  1. Ainsi Monsieur le ministre de l’intérieur demande au DGPN et au DGGN de « renouveler aux fonctionnaires de police et militaires de la gendarmerie les consignes d’attention à observer pour leur propre protection, dans l’exercice de leur mission mais également en dehors du service ».
    Ils auraient pu lui répondre : ” les fonctionnaires de police et les militaires de la gendarmerie vous renouvellent les consignes d’attention à observer pour leur propre protection, dans l’exercice de votre mission… Comme par exemple de veiller à l’extradition des clandestins et non pas à leur hasardeuse régularisation alors même que le contenu de leur compte Facebook illustre leur radicalisation en cours… ”
    Votre négligence monsieur le ministre et celle de la macronie dans son coupable aveuglement, sont la cause première du décès de cette policière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Trois membres de l’équipe du film “Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon dieu ?” meurent dans un accident

Les militaires défavorables à la réforme des retraites

Que risquent les anciens militaires signataires de la tribune dans “Valeurs actuelles”?