gendarme renversé
actualités brèves

Attestations contrôlées : les gendarmes menacés de mort

Samedi 28 mars 2020, les militaires contrôlaient les attestations dérogatoires d’un couple de septuagénaires à Lamonzie-Montastruc (Dordogne). Ces derniers n’en avaient qu’une pour deux. Les gendarmes décident donc de verbaliser les personnes.

La gendarmerie de Dordogne, sur Facebook, explique que le couple « A mal considéré le contrôle et a fait le choix d’une colère irrespectueuse, violente et très menaçante vis à vis des gendarmes. » Un contrôle d’attestations qui toutefois est surprenant vu l’âge du couple.

La « colère » rapportée par la gendarmerie est même allé plus loin : le septuagénaire aurait proféré des menaces de mort et aurait insulté les gendarmes, leur disant qu’il allait leur mettre « une cartouche ». Il n’a pas accepté l’amende de 135 euros.

Attestations dérogatoires. Les amendes passent à 200 € dès ce Week-end.

Immédiatement interpellé

L’homme de 75 ans est donc immédiatement interpellé et emmené à la brigade de Bergerac (Dordogne). Il est alors entendu, reconnaît les faits et explique avoir vécu l’amende comme une injustice. L’homme est relâché, mais passera devant le procureur le 6 mai 2020.

A lire dans le Pandore. De faux gendarmes contrôles les attestations dérogatoires. Source: Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *