sur

Bergerac : explosion dans la poudrerie Eurenco, huit blessés dont un grave

Une personne est en état d’urgence absolue après une explosion ce mercredi en début d’après-midi vers 14h à l’usine Manuco sur le site d’Eurenco de Bergerac. Elle a été héliportée au CHU de Bordeaux.

Sept autres personnes sont légèrement blessées selon le sous-préfet Jean-Charles Jobart. Un incendie s’est également déclaré après l’explosion boulevard Garraud, mais il est désormais maîtrisé. Il n’y a pas de risque de propagation et « il n’y a pas de danger pour le voisinage » assure le sous-préfet de Bergerac. 

Cette usine, connue sous le nom de « poudrerie de Bergerac » par les habitants de la ville, est classée Seveso seuil haut. Le site a été totalement évacué, le secteur est bouclé. Le centre opérationnel départemental a été activé en préfecture. La mairie de Bergerac demande aux personnes d’éviter le secteur. L’entreprise Manuco est spécialisée dans la fabrication de nitrocellulose, utilisée dans la composition des poudres et des explosifs.

Le plan blanc déclenché à l’hôpital de Bergerac

35 personnes ont également été incommodées par les fumées. Pour faire face à l’afflux de victimes, le plan blanc de l’hôpital de Bergerac été déclenché, annonce ce mercredi après-midi la sous-préfecture à France Bleu Périgord. La direction du centre hospitalier a donc la possibilité de rappeler des soignants en congés. 

SOURCE : France BLEU PERIGORD

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dordogne : une explosion dans une poudrerie de Bergerac classée Seveso

La gendarmerie du Haut-Rhin met en garde contre une escroquerie par téléphone.