actualités brèves

Confinement : des gendarmes d’Isère contraints d’ouvrir le feu

Les faits se sont déroulés vendredi 20 mars. Comme le relaye France Bleu, les habitants de Seyssinet-Pariset (Isère) ont eu une belle frayeur lors d’un contrôle. Alors que la gendarmerie était en train de veiller au bon respect du confinement mis en place depuis cinq jours, un automobiliste a refusé d’obtempérer aux forces de l’ordre.

Ce dernier a alors accéléré et forcé le barrage. Le véhicule a toutefois été neutralisé par la brigade motocycliste. Mais la gendarmerie a été contrainte d’ouvrir le feu sur la voiture qui lui fonçait dessus, sans faire de blessés. Trois personnes se trouvaient à bord.

Des tensions de plus en plus grandes

Le conducteur a été placé en garde à vue pour « mise en danger d’autrui » et « refus d’obtempérer » avant d’être convoqué pour une comparution immédiate lundi 23 mars au tribunal correctionnel de Grenoble.

Cet épisode intervient alors que de plus en plus de villes, à l’image de Nice, Béziers, Montpellier ou bien encore Perpignan qui ont décidé d’instaurer un couvre-feu.

Par ailleurs, Christophe Castaner a indiqué que le dispositif Sentinelle de lutte contre le terrorisme allait « monter en puissance » pour aider dans la lutte contre le Covid-19 et le respect du confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *