dans

Course-poursuite mouvementée suite à un contrôle de gendarmerie

Les faits remontent au 5 octobre dernier à Valserhône dans l’Ain. Un contrôle de gendarmerie mouvementé sur la RD 1206. Au volant d’une voiture Mercedes, un automobiliste âgé de 23 ans, sorti de prison cinq jours plus tôt, a tenté de s’y soustraire.

Lors de ce contrôle conjoint avec la police municipale, les gendarmes ont relevé une vignette d’assurance périmée. Ils demandèrent à l’automobiliste de stationner, mais celui-ci a refusé d’obtempérer et a démarré en trombe. Une course-poursuite s’est engagée sur les petites routes en direction de Léaz. Suivi à distance par le véhicule de gendarmerie, l’homme a pris de très gros risques : zigzags sur la chaussée, franchissement de lignes blanches, contresens et conduite à vive allure à proximité de l’école de Léaz au moment de la sortie des classes…

Bloqué par une voiture de la police municipale route de Vanchy, il a essayé une nouvelle fois de s’enfuir en reculant au moment où un policier pour le maîtriser tentait de briser la vitre arrière de la Mercedes avec la crosse de son arme. Les gendarmes ont eu tout juste le temps de s’écarter. Le fuyard sera finalement interpellé dans une impasse, bloqué par un véhicule de la police municipale.

Il a été jugé deux jours plus tard au tribunal de Bourg selon la procédure de comparution immédiate.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet. L’homme a été condamné à dix-huit mois de prison avec maintien en détention.

SOURCE : LA TRIBUNE Républicaine

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Hautes-Pyrénées : en pleine nuit, les gendarmes de haute montagne sauvent deux randonneurs épuisés

Alors qu’il faisait son footing, un gendarme de 27 ans décède d’un arrêt cardiaque