sur

Deux gendarmes blessés après l’attaque d’un distributeur automatique

Deux gendarmes ont été blessés après l’attaque d’un distributeur automatique à Viry, en Haute-Savoie, rapporte France Bleu Pays de Savoie . Plusieurs braqueurs ont attaqué un distributeur de billets du Crédit Agricole de cette commune située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Genève vers 2 heures dans la nuit de lundi 6 à mardi 7 décembre. Les malfaiteurs, pris en chasse par les gendarmes ont percuté leur voiture. Deux militaires du groupe de nuit de la brigade de Saint-Julien-en-Genevois de 19 et 23 ans ont été blessés et hospitalisés. Leurs jours ne sont pas en danger.

“Les malfrats ont utilisé un engin de chantier pour défoncer le local sécurisé de la banque”, explique Laurent Chevalier, le maire de Viry joint par France Bleu Pays de Savoie. “Ils ont ensuite utilisé du gaz pour faire exploser le DAB de l’intérieur. Ça a été extrêmement bruyant.” Selon les informations de France Bleu Pays de Savoie, les braqueurs n’ont pas réussi à s’emparer de l’argent contenu dans le distributeur. La gendarmerie est arrivée très vite sur place.

Une course-poursuite sur plusieurs kilomètres

Selon plusieurs témoignages, les malfrats étaient entre cinq et huit. Ils ont quitté les lieux du braquage à bord de deux berlines. C’est là qu’ils ont été pris en chasse par les gendarmes. La course-poursuite s’est déroulée sur plusieurs kilomètres jusqu’au département dans l’Ain et le véhicule des militaires a été “percuté volontairement”, indique la gendarmerie de Haute-Savoie à France Bleu.

L’enquête sur cette tentative de vol a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Chambéry. Les gendarmes de Bourg-en-Bresse sont chargés de l’enquête sur l’accident de voiture et d’éventuels tirs qui ont eu lieu entre les gendarmes et les braqueurs, lors de la course-poursuite.

SOURCE : France bleu pays de Savoie

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Guadeloupe : sept interpellations après de nouveaux incidents

Cyberattaques: pourquoi il est essentiel de porter plainte