sur

Il incendie sa maison, tire sur les gendarmes et fonce sur eux avec son fourgon

Photo JSL /Charles-Edouard BRIDE

Un habitant de Paray le Monial en Saône-et-Loire a voulu tuer des gendarmes dimanche 20 novembre en fin de journée. Il n’était pas 17h30 quand l’alerte a été donnée. Une maison était  en feu au 72 du Chemins des Devants… Où le propriétaire d’un pavillon de 

300 m2 avait fort justement pris les devants… Il avait fait sortir sa famille avant de mettre le feu. Et quand les pompiers comme les gendarmes sont arrivés, le quinquagénaire a commencé à tirer des coups de feu en l’air.

Pas question alors pour les pompiers de pouvoir s’attaquer à l’incendie. Par contre le propriétaire allait lui s’attaquer aux gendarmes. D’abord en leur tirant dessus, mais heureusement sans les blesser. Puis en prenant son véhicule, à savoir un fourgon, pour leur foncer dessus et percuter deux véhicules de gendarmerie.

Les militaires qui ont fait preuve de sang froid l’ont alors neutralisé. Dans un état second, de toute évidence provoqué par une consommation importante d’alcool, il a été emmené à l’Hôpital de Paray le Monial, avant d’être placé en garde-à-vue.

Le pavillon lui, pendant «ses exploits» a eu le temps de brûler. Il est entièrement détruit. Sa femme et ses enfants, traumatisés et choqués, ont dû être relogés.

SOURCE : CREUSOT INFOS

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appel à témoin : Une adolescente de 12 ans, portée disparue depuis un mois et demi

Un agent des impôts tué dans le Pas de Calais: ce que l’on sait de cette affaire