sur

Il provoque les gendarmes et se fait punir en beauté

Sans casque, ce jeune de 18 ans s’est amusé à narguer les gendarmes au guidon d’une belle moto. Mais dans sa situation, ce n’était vraiment pas une bonne idée.

Les faits remontent au mercredi 1er juin dernier. Des gendarmes sont appelés à Cugnaux près de Toulouse pour mettre fin à un rodéo urbain dans la ville. Sur place, ils tombent nez-à-nez avec un très jeune motard qui roule sans casque et prend des risques en faisant n’importe quoi. Il fuit les gendarmes mais ces derniers le connaissent déjà bien.

Le lendemain, ces mêmes gendarmes le retrouvent chez lui à son domicile. Ils l’interpellent et lui confisquent sa moto, un modèle d’une valeur de 6 000€ assez peu compatible avec les revenus officiels du jeune homme de 18 ans, déjà condamné par le passé pour trafic de stupéfiants et conduite sans permis.

L’excuse du siècle

Le jeune leur explique alors qu’il a pu acheter sa moto grâce à « son expertise des paris hippiques ». Il a écopé de 105 heures de travail d’intérêt général et de trois mois d’emprisonnement avec sursis en cas de violation de ses obligations.

Photo d’illustration
SOURCE : TURBO

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FRANCE-CROATIE : 2.000 POLICIERS ET GENDARMES MOBILISÉS AU STADE DE FRANCE

Victime d’un arrêt cardiaque, un cycliste secouru par un gendarme en vacances en Corse