actualités sécurité

La gendarmerie de Dieuze attaquée par un homme armé

C’est un homme armé d’un couteau qui s’est introduit ce lundi 3 février 2020, autour de 15 h 30, dans la caserne de gendarmerie de Dieuze.

Selon nos confrères « l’Est Républicain » qui rapporte les faits. L’homme serait rentré dans les bâtiments occupés par les familles des militaires.

Le procureur de la République, Christian Mercuri a indiqué que l’agresseur était un jeune homme âgé de 19 ans qui venait de s’engager en décembre dans l’armée.

Il résiderait au Centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) de Dieuze, l’un des 13 centres de ce type en France. Il est toujours hospitalisé après avoir reçu deux balles dans l’abdomen, tiré en légitime défense par un gendarme qu’il a blessé au bras à l’aide d’un couteau.

Le gendarme, a également été hospitalisé. Mais ses jours ne sont pas non plus en danger.

La motivation de cette attaque reste officiellement inconnue. Toutefois, quelques minutes avant qu’elle intervienne, le centre opérationnel de la gendarmerie a reçu un appel téléphonique leur indiquant un « massacre à venir », au nom du soi-disant « état islamique ».

Le procureur laisse pour l’instant les deux faits en parallèle, sans les lier formellement, tant que l’enquête n’aura pas progressé. Mais n’exclut pas un acte terroriste.

Christian Mercuri a informé le parquet antiterroriste de Paris qui attend également l’audition du jeune homme pour éventuellement se saisir de l’affaire.

La Gendarmerie, pour sa part, confirme avoir « essuyé une tentative d’agression ». A l’extérieur du bâtiment implanté au coeur de cette commune de 3.500 habitants.

A l’arrivée de l’agresseur, la gendarme en poste à l’accueil a alerté ses collègues. L’un d’entre-eux s’est interposé et « l’agresseur l’a blessé à la main ». Le gendarme a d’abord « riposté avec sa bombe lacrymogène puis a fait usage de son arme à deux reprises ».

Deux enquêtes ont été ouvertes en parallèle, l’une pour la tentative d’agression, l’autre pour l’usage de son arme par le gendarme.

Source : L’Est Républicain

Ajout 21h30 : Source France 3 grand Est et AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *