actualités

La mort rôde-t-elle au Tribunal de Créteil ?

Aujourd’hui, dans son direct BFMTV en parle et a réalisé un article également. Enfin, un autre média national, autre que Le Pandore et la Gendarmerie, se décide à parler !

Article de BFMTV : https://www.bfmtv.com/societe/amiante-au-tgi-de-creteil-l-ultimatum-des-syndicats-apres-le-deces-d-une-magistrate-1540708.html


Il aura toutefois fallu un décès pour que le problème que rencontre le TGI de Créteil soit repris par BFMTV. Pour mémoire, alors que nous vous donnions l’information il y a quelques mois de cela, la demande était la même : Il faut réaliser un nouveau CHSCT indépendant et des prélèvements plus poussés, pour tout connaître véritablement de cette situation. Réaliser également des travaux d’urgences d’encapsulages de certaines plaques couvertes d’amiante.

La mort par l’amiante dans les couloirs rôde, sans que personne ne le sache ?

Une magistrate qui a travaillé dans ce tribunal, vient de décéder d’un cancer dû à l’exposition à l’amiante et ses enfants en parlent sur BFMTV, ainsi que sur d’autres médias (le Parisien) pour alerter à leur tour et interpeller les pouvoirs publics. L’entente syndicale appelle à réaliser un examen médical sur tous les employés du TGI, mais demande aussi à ce que les « anciens » de l’Arme, se fassent connaître et dépister. Les taux en 2007 étant de près de 20 fois supérieurs aux seuils acceptables.

Rappelons qu’aujourd’hui, l’entente syndicale que Daniel Naudin dirige, et qui avertit sur le sujet depuis des années, rassemble de nombreux intervenants, comme l’UNSA Police-Justice, représenté par M. Hervé Bonglet qui nous a consacré une interview à paraître dans notre prochain numéro du « Pandore » (octobre). De même, le syndicat SGP Police FO suit l’affaire, ou encore l’USM qui  suite au décès de leur collègue, la juge madame Bienvenu, vient de rejoindre l’entente. Bien d’autres encore travaillent sur ce dossier, comme GendXXI et Le Pandore et la Gendarmerie.

D’autre part, il y a de cela plus d’un an, un courrier rédigé par Daniel Naudin et adressé à la direction de la gendarmerie nationale, avait été écrit pour demander la liste de tous les gendarmes qui seraient passés dans ce tribunal. Notamment au dépôt ou dans certains endroits qui leur étaient accessibles et réservés et qui sont particulièrement concernés par les taux les plus importants connus sur les anciens prélèvements réalisés en 2007. Courrier à ce jour demeuré sans réponse.

Retrouvez nos premiers articles sur le sujet :

https://www.pandore-gendarmerie.org/justice/creteil-amiante

Ou encore, la lettre rédigée et adressée à la ministre de la Justice par l’entente syndicale et l’UNSA.

https://www.pandore-gendarmerie.org/opinion/desamiantage-tgi-creteil-unsa-09-2018

Vous risquez d’être concerné en qualité de gendarme ou ancien de l’Arme, vous pouvez contacter GENDXXI par mail : offices-centraux@gendxxi.org

Si vous souhaitez garder votre anonymat, téléphonez au journal qui transmettra : Tél 09 73 01 36 62

Copyright : Le Pandore et la Gendarmerie.