Lyon : Des gendarmes agressés en essayant de mettre fin à un rodéo urbain
actualités

Lyon : des gendarmes agressés en essayant de mettre fin à un rodéo urbain

Deux gendarmes ont été pris à partie dimanche 12 janvier par une vingtaine de jeunes à Saint-Genis-Laval, près de Lyon.

L’intervention des gendarmes a tourné au guet-apens près de Lyon. Dimanche 12 janvier, en milieu d’après-midi, une brigade de Saint-Genis-Laval a été appelée par des riverains d’un quartier de la commune pour mettre fin à un rodéo urbain. Plusieurs jeunes faisaient vrombir leurs motos au pied des immeubles, inquiétant et agaçant les habitants de la ville. Une fois sur place, deux gendarmes ont rapidement procédé à l’interpellation d’un des jeunes motards, entraînant une réaction violente de ses camarades.

Contraints de battre en retraite

Animée par la volonté de faire libérer leur compagnon, une vingtaine de jeunes aurait alors encerclé les hommes de la brigade territoriale, rapporte Le Progrès. Les forces de l’ordre auraient été violentées et caillassées, sans toutefois être blessées. Le jeune suspect interpellé a profité de ce marasme pour prendre la fuite. Face au danger, les gendarmes n’ont eu d’autres choix que de se retirer.

Une enquête a été ouverte par la brigade de recherche de Givors pour identifier les auteurs de ces violences et retrouver le jeune homme en fuite.

Source : 20 minutes.

A lire aussi sur notre site :
Policiers et gendarmes blessés en mission : une hausse significative en 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *