sur

Mayotte: face à l’insécurité, des renforts sécuritaires annoncés

PHOTO FRANCOIS DESTOC / LE TELEGRAMME GUIDEL (56) : image d'illustration

Le préfet de Mayotte a annoncé  l’envoi de forces de l’ordre en renfort sur l’île après une flambée de violence qui a conduit des habitants à bloquer leur quartier en signe de protestation.

L’envoi de renforts de police et de gendarmerie dès ce weekend a été annoncé par le préfet Thierry Suquet devant les maires de Mayotte réunis dans l’hôtel de ville de Mamoudzou, le chef-lieu, en présence de journalistes. Le ministère des Outre-mer a confirmé l’envoi de ces renforts.

Selon le préfet, 72 gendarmes mobiles et 12 policiers du Raid supplémentaires seront envoyés sur l’île, confrontée à une insécurité sans précédent.

Depuis 2017, les effectifs de policiers et de gendarmes ont augmenté de 40% pour renforcer la sécurité, rappelle le ministère.

Depuis le début de la semaine, des habitants du village de M’Tsapere, au sud de Mamoudzou, bloquent leur quartier pour protester contre les violences qui ont conduit à plusieurs homicides en quelques jours. Cinq meurtres ou tentatives de meurtres ont été relevés par le parquet de Mamoudzou depuis janvier.

SOURCE : OUTREMERS 360 avec AFP

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cellule de gendarmerie Demeter jugée en partie illégale : appel du gouvernement

Ukraine : comment va se dérouler l’évacuation des ressortissants français ?