dans ,

PREMIER DECES D’UN GENDARME DANS SA CASERNE À MAISON ALFORT DANS LE VAL DE MARNE

La Gendarmerie nationale a annoncé le décès de l’un des siens jeudi, terrassé par le Covid-19. C’est la première victime connue du Covid-19 par les forces de l’ordre.

La gendarmerie nationale a annoncé, jeudi 26 mars, le décès d’un gendarme. Décédé des suites de la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Toutefois, rien ne permet de dire actuellement, les conditions qui ont favorisé son infection.

Le général d’armée Christian Rodriguez a exprimé sa profonde émotion à l’annonce de la mort de ce gendarme. Le maréchal des logis chef Patrick G. était affecté au GIC, un service interministériel.

Le directeur général de la gendarmerie nationale présente ses sincères condoléances à sa famille. En son nom et en celui de la Gendarmerie nationale.

Ce sous-officier est décédé hier après-midi dans son logement de service à Maisons-Alfort. Faisant suite à une aggravation brutale de sa santé. Il était déjà en arrêt maladie pour suspicion de Covid 19 (Coronavirus) depuis plusieurs jours.

Le maréchal des logis chef Patrick G. était marié et papa de trois enfants.

Le journal le Pandore adresse ses sincères condoléances à sa famille. Egalement à ses amis et collègues de ce militaire et fait part de sa vive émotion.

Le Pandore et la Gendarmerie

A lire : Policiers et Gendarmes sont vulnérables

Chez nos confrères sur la même thématique : France 3

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

L’armée en première ligne

COVID 19: une cellule nationale d’écoute pour les gendarmes