sur

Redon :Violents affrontements en cours à Redon après une tentative de fête illégale

INCIDENT – Des gendarmes tentent de déloger ce samedi 19 juin des participants à une fête organisée en pleine nuit près de Redon, en hommage à Steve Maia Caniço, mort noyé à Nantes il y a deux ans. Plusieurs blessés sont dénombrés parmi les forces de l’ordre et les fêtards.

Cela fait plusieurs heures que des affrontements ont lieu près de Redon, en Ille-et-Villaine, entre les gendarmes et plusieurs centaines de participants à une fête sauvage. Et ceux-ci sont violents, décrit la préfecture, selon qui « les forces de l’ordre sont confrontées à des individus violents qui refusent de quitter les lieux de ce rassemblement interdit » et « essuient des jets de cocktail molotov, boules de pétanque, morceaux de parpaings… »

D’après le bilan provisoire communiqué par la préfecture de Bretagne et d’Ille-et-Villaine, on dénombre cinq blessés parmi les gendarmes mobilisés, mais aussi du côté des participants, sans que l’on sache encore précisément combien.

Selon la presse locale, un jeune homme a eu une main arrachée au cours de ces affrontements. « Les gendarmes mobiles ont fait usage de grenades et de tirs de LBD », a expliqué à LCI  Clément Lanot, journaliste indépendant présent sur place. Les blessés sont actuellement « pris en charge par les services de secours et les associations de protection civile, mobilisées sur place par le préfet », a précisé la préfecture.

En réalité, un millier de personnes ont voulu se rassembler vendredi soir dans un champ près de Redon, dans le secteur de l’hippodrome selon France Bleu, pour y faire la fête et rendre hommage à Steve Maia Caniço, mort noyé à Nantes il y a deux ans, au cours d’une Fête de la musique interrompue par la police.

Source LCI

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric mis en examen pour « meurtre aggravé » sur son épouse

Rave-party à Redon : l’évacuation du site est terminée, onze gendarmes blessés, annonce le préfet