dans

Tribune de militaires : le chef d’état-major des armées souhaite la « mise à la retraite d’office » des signataires en activité

Dix-huit militaires en activité identifiés par l’armée passeront « chacun devant un conseil supérieur militaire », annonce le général François Lecointre.

Ils avaient signé une tribune dans Valeurs actuelles, fustigeant le « délitement de leur patrie » face à « l’islamisme » et aux « hordes de banlieues », appelant entre les lignes à un coup d’Etat. Dix-huit militaires en activité identifiés par l’armée – parmi les quelque 1 500 signataires dont le nom a été publié – passeront « chacun devant un conseil supérieur militaire », a annoncé le général François Lecointre, chef d’état-major des armées.

« Au terme de cette procédure, c’est le président de la République qui signe un décret de radiation. Au-delà, je leur conteste à tous, en particulier au général Piquemal qui a déjà été radié [après avoir mené des manifestations antimigrants en 2016], le droit de prendre des engagements politiciens en mettant en avant leur grade » a-t-il ajouté, souhaitant, pour sa part, que « leur mise à la retraite d’office soit décidée ».

Les généraux en « deuxième section » signataires – proches de la retraite mais qui peuvent toujours être rappelés – risquent, pour leur part, « la radiation, donc la mise à la retraite d’office », a-t-il fait savoir.

« Récupération politique », selon Castex

Jean Castex a condamné « avec la plus grande fermeté » la tribune, l’estimant « contraire à tous nos principes républicains », ainsi que sa « récupération politique tout à fait inacceptable » de la part de Marine Le Pen.

Cette tribune, dans laquelle des généraux à la retraite menacent d’intervenir face au « chaos croissant » qui règne à leurs yeux en France, est « une initiative contraire à tous nos principes républicains, à l’honneur, au devoir de l’armée », a estimé le chef du gouvernement à l’issue du conseil des ministres. La ministre des armées, Florence Parly, avait demandé des sanctions, lundi, contre les signataires de cette « tribune irresponsable ».

Selon les signataires, parmi lesquels vingt-cinq généraux à la retraite, « l’heure est grave, la France est en péril ». « Nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation », ajoutent-ils. « Si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre (…), provoquant au final (…) l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles (…) », menaçaient-ils dans ce texte commun.

Ces militaires dénoncent le « délitement » qui frappe, selon eux, la patrie et se disent « disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation ».

Source Le Monde

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laissez une réponse
  1. Il est consternant que Le Pandore se joigne à la meute pour fustiger cette tribune !…
    Vous devriez avoir honte de transformer un cri d’alarme en un appel à la sédition.
    Il est en effet faux d’écrire ” appelant entre les lignes à un coup d’Etat” alors qu’il est seulement fait référence à “la mission périlleuse” de rétablissement de l’ordre qui incomberait à l’armée, force de 3ème catégorie, si l’état de siège était proclamé. Que les journalistes civils, dans leur grande ignorance et leurs a priori idéologiques et partisans fassent cette confusion , je peux le comprendre. Mais vous qui savez bien comment çà fonctionne vous mêliez à la meute, j’en reste pantois !!! Vous poignardez vos camarades dans le dos. C’est minable !!!

    • Cher monsieur Drouin,

      Avant toute chose, acceptez mes excuses. Nous vous avons froissé dans votre dignité et à priori, vous attendez autre chose de nous. On va abordé ces sujets immédiatement.

      Tout d’abord, je pense qu’il est de “bon ton” de vous rappeler que nous sommes un… JOURNAL D’INFORMATIONS ! Pas un relais politique ou un objecteur de conscience. Nous n’avons donc pas à “choisir” un point de vue, mais à relayer des informations qui touchent le milieu militaires et plus particulièrement la Gendarmerie Nationale. Nous ne partageons que très rarement, un point de vue sur la situation dans le journal (même si cela nous arrive), espérant de nos lecteurs de se faire leur propre opinion. Vous avez besoin véritablement de nous, pour vous dire que ou quoi penser et comment -à priori ce n’est pas le cas- ? Vous n’avez pas le sentiment que les autres médias le font bien assez comme ça ? Allons donc… laissons-les à leur faux clivages économiques et politiques, ils sont pourris jusqu’à l’os !

      Revenons donc sur les articles qui vous chagrine :

      A la base, il s’agit donc de la diffusion d’informations. Ensuite, si vous avez lu l’ensemble des articles (ce que j’espère puisque “minable” est votre qualificatif), vous aurez alors remarqué, avec votre vue digne de l’aigle qui fonce sur sa proie, et votre proportion à prendre la plume pour nous fustiger, qu’il s’agit d’articles appartenant à un autre média, ou plusieurs médias: On qualifie ce genre de procédé de “sourcing” ou “rewriting”. La reprise d’autres articles par d’autres médias est monnaie courante dans le milieu du journalisme. Car souvent, c’est l’AFP (agence France presse) qui dans 80 % des cas, donne l’information. Les autres journaux alors en font des articles, et certains se “positionnent” de bonnes ou mauvaises manières. On partage ici ce qui nous fait réagir.

      Ainsi, la source est citée (en exemple “Le Parisien”, ou “Le Figaro”, ou encore “Le Monde” Ect… pour bien faire comprendre que cela vient de tel ou tel média! Allez donc vilipender l’auteur de l’article : Mais pardon de faire de l’information une donnée essentielle pour éclairer des points de vues personnels des gens, vous en premier chef, car sans info, pas d’avis sur la chose ! Voilà pour le journal “Le Pandore”.

      Toutefois, si il s’agit d’avoir notre avis, on va vous le donner concernant votre intervention, et vous aurez la mienne en particulier, et pardon de faire un peu comme vous, de ne pas prendre de gant : Elle est en dessous de tout et je vous trouve particulièrement grossier et pour le coup, à côté de la plaque !

      Franchement, de la part de quelqu’un qui veut faire avancer les choses, vous les avez faites reculées. Je suis toujours le premier à défendre ce qui me semble juste, et à bouger mon cul, la différence, c’est que moi, je ne fais pas de politique, je ne le crie pas sur les toits, je fais du mieux que je peux avec ce que j’ai et c’est pas grand chose, mais je le fais de bon cœur. Parfois à traverser la France entière pour aider une famille de gendarme qui est dans la merde ( et eux le savent, ils pourraient témoigner). Je prends alors de mon temps libre pour le faire…Ce serait plus simple de rester chez moi, avec ma famille le cul vissé dans mon fauteuil mais je préfère de loin consacrer du temps à des gens qui eux, consacrent leur vie à améliorer ou défendre la mienne, et mon art de vie !

      Ils ont choisi une voix vertueuse ! Honorable ! Par mes actions, je ne rends qu’un peu, mais c’est mieux que la plupart des civils… Ce que je suis ! Je n’ai jamais été militaire, mais je sais reconnaitre le courage, le dévouement quand je le vois .Je pense par moi-même ! Je suis le premier à sortir mon porte monnaie et à payer de ma poche, des défibrillateurs à la demande de gendarmeries qui en sont dépourvues, dans le but de sauver des vies, des PC pour des gendarmes qui en ont besoin en brigades pour faire leur travail, des Caméras-piétons… dans le but de sécuriser leurs actions sinon on les traite de voyous et les médias alors, s’en donnent à cœur joie Etc…. Je ne fais là, ici, étalage de mes bonnes actions que parce que vous me pousser à le faire, et si, par ailleurs, vous voulez rejoindre le lot de ceux qui préfèrent témoigner de mes mauvais choix, et me trainer dans la boue, allez à les retrouver, ne vous en privez pas, y en a plein internet !

      Mais alors, si vous pensez une fois que vous connaissez mes actions, le soutien réel et pas simplement ” honorifique”, comme le font certains qui en disent beaucoup, mais n’en branle pas une pour changer les choses, et que ce que disent ces généraux qui ont une expérience des “choses” que je ne peux pas comprendre, mais juste en caresser l’idée, me laisse sans réaction, quand je vois le bordel qui règne dans les cités et la délinquance qui va cheval galopant et contre laquelle, policiers et gendarmes sont laissés à l’abandon, tant sur le plan juridique, que matériel et humain, et bien vous vous trompez ! J’ai un avis, mais il m’appartient puisque je suis aujourd’hui “publique” et pas “politique” et que je me dois alors de fermer ma gueule sur le sujet !

      Mais ne venez pas me donner des leçons vous voulez bien ? J’en fais plus que la plupart ! Et si vous voulez m’aider à aider les gars en brigades…. ABONNEZ-VOUS AU JOURNAL ! Ainsi, vous savez ce que j’en fais, du fric quand il en reste (et il en reste pas beaucoup quand l’état est passé) !

      Bonne journée à vous monsieur. Et merci d’avoir partagé votre avis sur nos “minables” actions. Toutefois, permettez-moi (nous) de continuer dans cette veine. Vous êtes libre de partager votre point de vue. Vous voyez ? Nous ne sommes mêmes pas des dictateurs ! On reste libres ici, quand on en voit certains ne pas se gêner pour ne même pas vous donner la parole ailleurs, ça démontre une volonté d’échanges entre nous malgré tout !

      ARMANTE Jérémy
      Directeur du journal Le Pandore et la Gendarmerie (et fier du travail réalisé par ses membres).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

L’association GENDXXI réagit à l’adoption du texte sur la sécurité globale

8 000 Taser de nouvelle génération en cours de déploiement