sur

Ukraine : comment va se dérouler l’évacuation des ressortissants français ?

Près d’un millier de Français vivent en Ukraine. Mais depuis jeudi et le début de l’invasion russe lancée par Vladimir Poutine, ils sont dans un pays en guerre.

L’ambassadeur de France en Ukraine leur a donc passé la consigne de rester à l’abri. Pendant ce temps, une cellule de crise a été ouverte. Il y a déjà quelques jours, plusieurs gendarmes du GIGN ont décollé de leur base de Satory, à côté de Versailles, direction Kiev, en prévision d’une dégradation de la situation.

Des membres du GIGN et de la FSP

Des membres d’élite de la gendarmerie sont partis avec des militaires de la FSP, la force sécurité protection du groupe d’intervention. Ce sont des spécialistes des opérations isolées dans un pays en crise ou en guerre. Ces soldats ont principalement deux missions. Tout d’abord, sécuriser l’ambassade française à Kiev qui reste ouverte malgré l’invasion russe dans le pays. Il faut protéger les diplomates dans leurs déplacements, ainsi que l’ensemble des personnels.

Confinement en attendant la fin des bombardements

Selon nos informations, ils ont aussi été envoyés pour préparer une opération d’évacuation des ressortissants français : environ 700 d’entre eux ont pris attache avec l’ambassade et se sont signalés. La consigne pour le moment est de rester confinés, de ne surtout pas sortir sur les routes à cause des bombardements. Mais une fois que le pilonnage des installations militaires ukrainiennes aura cessé, il y aura alors une fenêtre ouverte pour rapatrier ces Français. Très certainement par la route dans un pays ami car le ciel ukrainien reste pour l’heure fermé à l’aviation civile.

SOURCE : EUROPE 1

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mayotte: face à l’insécurité, des renforts sécuritaires annoncés

Lettre du Chef d’état major des Armées après le déclenchement de la guerre en Ukraine