dans

Violences en Guadeloupe: une cinquantaine d’agents du GIGN et du RAID envoyés en renfort

Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu se sont exprimés ce samedi 20 novembre après une réunion de crise interministérielle.

Le ministre de l’Intérieur a annoncé l’envoi d’une cinquantaine d’agents du GIGN et du RAID pour ramener l’ordre après les violences en Guadeloupe, à l’issue d’une cellule de crise interministérielle ce samedi en fin d’après-midi. Le préfet aura «2250 policiers et gendarmes à sa disposition», a précisé Gérald Darmanin. 31 personnes ont été interpellées depuis vendredi, dont 5 ont été déférés devant la justice a-t-il précisé.

«Le premier message est celui de la fermeté de l’État», a martelé M. Darmanin, alors que son collègue chargé des Outre-mer, Sébastien Lecornu, annonçait qu’une réunion se tiendrait lundi soir autour du Premier ministre Jean Castex avec les parlementaires et les présidents des assemblées de la Guadeloupe, ainsi qu’avec le ministre de la Santé Olivier Véran. Un dialogue «sur le terrain social» sera mené en réponse à la colère du milieu hospitalier face à l’obligation vaccinale qui pèse sur eux.

SOURCE : LE FIGARO

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Jeu de l’olive dans les écoles : ” Pas un geste banal mais un abus sexuel ” la gendarmerie du Tarn-et-Garonne alerte

Des gendarmes pris pour cible à Lesparre-Médoc ce week-end