dans

Après avoir pris la fuite, ils foncent volontairement dans la voiture des gendarmes

Le jeudi 25 février à 3h20, une patrouille du Peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie (Psig) de Nemours constate la circulation d’un utilitaire blanc, de marque Renault Kangoo et sérigraphié « Centre hospitalier de Sens » sur la commune de Perthes-en-Gâtinais (Seine-et-Marne).

Refus d’obtempérer

Souhaitant vérifier le motif du déplacement de ses occupants dans le cadre du couvre-feu, les militaires actionnent les avertisseurs sonores et lumineux visant à contrôler le véhicule, mais ce dernier refuse d’obtempérer.

Prenant la fuite, le conducteur commet de multiples infractions au code de la route (vitesse excessive, circulation sur la partie gauche de la chaussée à double sens de circulation, franchissement de feu rouge, non respect de l’arrêt imposé par un panneau stop, …) et parcourt une cinquantaine de kilomètres dans les départements du 77 et du 91, en adoptant une conduite particulièrement dangereuse.

Il fonce dans la voiture de la gendarmerie

Vers 4 heures du matin, alors que le véhicule fuyard s’engage dans un rond point à La Chapelle-la-Reine, les militaires du Psig de Nemours parviennent à réaliser une manœuvre pour imposer au conducteur de ralentir.

En savoir plus

Ce dernier fonce alors délibérément sur le flanc droit du véhicule de la gendarmerie, provoquant un accident brutal.

Les militaires du Psig, ne souffrant heureusement que de blessures superficielles, parviennent à interpeller le conducteur du véhicule, tandis que le passager prend la fuite à pied à travers champs. Rapidement identifié, il est néanmoins interpellé à Sens, dans l’Yonne, dans la journée.

Deux mineurs

Les investigations menées permettent de déterminer que le véhicule a été dérobé dans la nuit au centre hospitalier de Sens. Les deux auteurs, tous deux mineurs et originaires de Sens, sont déjà connus pour avoir commis différents délits ensemble. Ils seront jugés devant le juge des enfants du tribunal judiciaire d’Auxerre le 10 mai prochain.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0
GILETS JAUNES : LE JUGEMENT DU SACCAGE DU PÉAGE DE NARBONNE ATTENDU

Trois ans de prison pour avoir foncé sur un gendarme

Guadeloupe: un gendarme condamné à 5 ans de prison dont 3 avec sursis