Assaut du GIGN pour interpeller un homme retranché
actualités sécurité

Assaut du GIGN pour interpeller un homme retranché

L’ homme de 40 ans était retranché depuis mercredi après-midi, avec sa petite fille de 3 ans. Il a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi à Esparron-de-Pallières (Var) rapporte France Bleu Provence. L’intervention armée du GIGN a permis de libérer la petite fille qui est saine et sauve.

L’interpellation de cet homme est survenue, après plus de 30 heures de négociations, vendredi vers 0 h 20. Lors de l’intervention, les hommes du GIGN ont lancé trois grenades pour neutraliser le forcené. Sa petite fille a ainsi pu être libérée et est en bonne santé.

Mercredi en début d’après-midi, les gendarmes avaient été appelés sur place pour intervenir au domicile de cet homme qui présentait des « signes de troubles du comportement », avait expliqué le parquet dans un communiqué.

Retranché avec « trois ou quatre fusils de chasse »

L’homme qui se trouvait avec sa fille avait été pris en charge par les pompiers « afin d’envisager son admission à l’hôpital » ,avait précisé le procureur de la République de Draguignan, Patrice Camberou, mais sur le chemin entre son domicile et le véhicule des pompiers, l’homme leur avait « faussé soudainement compagnie ».

Il s’était alors enfermé avec sa fille à proximité, dans le domicile de sa mère, en pénétrant par une baie vitrée et menaçait les gendarmes avec « une arme à feu », avait ajouté Patrice Camberou. Les gendarmes avaient ensuite réussi à aider la mère et la sœur du quadragénaire qui se trouvaient à l’intérieur à quitter les lieux.

Un négociateur de la gendarmerie de Marseille avait été appelé sur place et avait été rejoint dans la nuit de mercredi à jeudi par le GIGN. Le dialogue avait ainsi été établi avec le forcené retranché avec « trois ou quatre fusils de chasse ». Une partie des habitants de la commune d’Esparron-de-Pallières avait été confinés chez eux le temps de l’intervention du GIGN.

Source : France Bleu Provence.
Photo : Radio France – Sophie Glotin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *