dans ,

Confinement : trois skieurs de randonnée verbalisés

Toulouse : à quatre sur un scooter à contresens sur le périphérique

Ce samedi 21 mars, le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon a effectué de nouvelles patrouilles sur des sites d’activités montagnardes du département pour s’assurer que les mesures de confinement étaient bien respectées. Trois skieurs de randonnée verbalisés à la suite de ces patrouilles.

Dans la vallée de la Guisane, aux départs des itinéraires de ski de randonnée vers le domaine skiable de Serre Chevalier ; dans la vallée de la Clarée et la haute-Clarée ; et dans le secteur de l’Orceyrette (Villard-Saint-Pancrace).

Dans les trois secteurs, parcourus en quad par les gendarmes secouristes, aucun contrevenant n’a été aperçu. En revanche dans l’après-midi, alors que les hommes du PGHM effectuaient le tour des refuges des Écrins à bord de l’hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie. Ils ont surpris trois skieurs de randonnée à celui de l’Alpe de Villar d’Arène.

Le commandant du PGHM prévient

Sommés de redescendre illico, les trois skieurs de randonnée ont été verbalisés à hauteur de 135 euros chacun. « On espère que ceux qui profiteraient d’aller en montagne – et on a vu quelques traces [dans la neige] ici et là – vont cesser ces pratiques et respecter le confinement », prévient le commandant du PGHM briançonnais, Gonzague Dupré. En milieu de semaine, celui-ci rappelait cette nécessité de ne pas surcharger les secours et les services hospitaliers en bravant le confinement.

Un autre article : Un gendarme blessé à la tête

Source : Le Dauphiné libéré
Photo d’illustration

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Seine et Marne: un gendarme blessé à la tête

Confinement : des gendarmes d’Isère contraints d’ouvrir le feu