dans

COVID-19 : LA VACCINATION OBLIGATOIRE ÉTENDUE AUX GENDARMES

L’obligation vaccinale pour les gendarmes s’adresse aux «personnels militaires, d’active et de réserve, en missions de sécurité publique, de sécurité routière, de maintien de l’ordre, de police judiciaire et d’accueil ou effectuant des services au contact du public, stipule une note de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN).

Cette décision fait suite à une instruction du Service de Santé des Armées (SSA), qui avait indiqué fin juillet vouloir rendre obligatoire la vaccination à compter du 15 septembre «pour tout militaire servant (…) sur le territoire métropolitain au titre d’un engagement opérationnel décidé par l’état-major des armées ou la direction de la gendarmerie nationale».

PAS ENCORE D’OBLIGATION POUR LA POLICE

Chez les policiers, qui n’ont pas le statut militaire, il a été demandé aux chefs de service de «poursuivre l’incitation à la vaccination» de leur personnel, selon un courrier envoyé aux préfets par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur. «Il conviendra de s’assurer que l’ensemble des facilités, y compris horaires, est accordé aux agents pour (en) bénéficier», a précisé le directeur général de la police nationale (DGPN). Aucune obligation n’existe cependant.

Cette incitation à la vaccination a été rappelée par le ministre de l’Intérieur aux syndicats de police lundi, selon son entourage. Gérald Darmanin leur a confirmé que l’obligation vaccinale n’était pas prévue à ce stade, mais que cela pouvait évoluer, a précisé la même source à l’AFP.

SOURCE : CNEWS

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Le feu dans le massif des Maures a déjà brûlé près de 5000 hectares de végétation

Nouvelle-Calédonie: des élus demandent le départ du commandant de la gendarmerie, condamné pour violences conjugales