sur

Des dizaines de cambriolages, 1,3 million d’euros de préjudice : interpellation de trois individus par les gendarmes

La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie d’Annecy a interpellé trois individus, vendredi 8 avril dernier, soupçonnés d’avoir commis de nombreux cambriolages en Haute-Savoie, Savoie, Isère et dans l’Ain. Le montant estimé des préjudices s’élèverait à environ 1,3 million d’euros.

La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie d’Annecy, agissant sur commission rogatoire d’un juge d’instruction, a interpellé trois individus près de Saint-Germain-les-Paroisses (Ain), vendredi 8 avril dernier. Ils sont soupçonnés d’avoir commis 33 cambriolages dans l’Ain mais aussi en Haute-Savoie, Savoie et Isère. De plus, une commission rogatoire internationale est ouverte avec la police genevoise sur 24 faits supplémentaires identifiés en Suisse.

L’information judiciaire, ouverte le 30 mars 2022, portait sur des faits de vols en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs. Un important travail d’investigation a été réalisé, et l’enquête préliminaire dirigée par le parquet puis sous le contrôle d’un juge d’instruction a permis d’identifier trois suspects.

Tous sont domiciliés en Isère et sont âgés de 26, 27 et 63 ans. Leur mode opératoire : ils utilisaient un véhicule de grosse cylindrée – volé et faussement immatriculé, par ailleurs – pour commettre plusieurs cambriolages au cours d’une même nuit dans plusieurs départements.

De très nombreux biens saisis

Soupçonnés de pouvoir agir armés, il a fallu une importante opération du GIGN pour mettre fin à leur entreprise. Vendredi dernier 8 avril, aux environs de 16h30, ils sont repérés près d’un garage clandestin, lieu de stockage repéré par les 12 militaires de la Brigade de Recherches de la Compagnie de gendarmerie d’Annecy et du CDOS 74 et l’OCLDI de Lyon.

Leur arrestation se passe sans incident. Lors des perquisitions menées à leur domicile, les gendarmes mettent la main sur près de 185 000 euros en numéraire, plusieurs voitures, une moto, 12 montres de luxe d’un montant estimé à près de 300 000 euros, 9 pierres précieuses, 3 stylos de luxe, une cinquantaine de pièces d’or, des bijoux, de la maroquinerie de luxe et 6 armes à feu avec leurs munitions.

Le montant estimé des préjudices est d’environ 1,3 million d’euros, pour partie en France et pour partie en Suisse. “Au total, l’opération a mobilisé plus d’une centaine de gendarmes et a duré près de 24 heures”, indique un communiqué de la procureure de la République d’Annecy, Line Bonnet.

France 3

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des gendarmes français sont en Ukraine pour enquêter sur des crimes de guerre

La gendarmerie alerte sur les arnaques “aux punaises de lit”