Loire : un voleur de cuivre s'électrise et plonge la moitié de la ville dans le noir
actualités société

Deux premiers cas de vaches mutilées découverts en Bretagne

Et maintenant, les vaches ? Ce week-end, deux génisses ont été mutilées dans une ferme de Sens-de-Bretagne, au nord de Rennes (Ille-et-Vilaine). Les animaux présentent d’importantes plaies de plusieurs dizaines de centimètres, l’une à une patte, l’autre au niveau du cou.

D’après l’éleveur, le pronostic vital de l’une des jeunes vaches pourrait être engagé. Au vu de la nature des blessures, l’éleveur dénonce un acte criminel et volontaire. La gendarmerie de Vitré, saisie de l’enquête, penche elle aussi pour cette hypothèse, précise la radio locale. Les deux éleveurs associés ont porté plainte.

Deux vaches empoisonnées

Dimanche, au lendemain de la découverte, deux vaches ont été découvertes mortes dans un champ d’une commune limitrophe. Elles auraient été empoisonnées, rapporte France Bleu.

Depuis plusieurs mois, de nombreux cas de chevaux mutilés ont été rapportés en France. Ces actes de cruauté se sont multipliés depuis l’été. En Bretagne, plusieurs cas de chevaux présentant de graves blessures ont été recensés. Les gendarmes sont mobilisés et c’est l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP), qui coordonne le suivi des enquêtes. Une quarantaine de cas de mutilations de chevaux ont été recensés ces dernières semaines dans une trentaine de départements français.

Source : France Bleu/ 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *