sur

EN 10 ANS, LES AGRESSIONS CONTRE LES GENDARMES ONT AUGMENTÉ DE 110%

Le nombre d’agressions de gendarmes n’en finit plus d’augmenter. Selon un rapport de l’IGGN, il y aurait 110% d’agressions en plus par rapport à il y a 10 ans. Parmi les délits qui connaissent la plus forte augmentation, on retrouve notamment les refus d’obtempérer d’automobilistes. 

Les agressions contre les gendarmes ont augmenté de 110% ces dix dernières années et les agressions avec armes de 323%. L’inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a publié ce son rapport annuel.

En France, les gendarmes sont désormais confrontés à un refus d’obtempérer toutes les 37 minutes. Un délit généralement causé par des conducteurs en état d’ébriété, avec peu de points, voire même sans permis.

Leur premier réflexe est de prendre la fuite, selon le patron de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale. Il reconnaît que les militaires doivent progresser sur la gestion de ces délits. Il annonce également sa volonté de créer un centre régional d’instruction par région pour davantage former les gendarmes.

FAIBLE AUGMENTATION DE L’USAGE DES ARMES

Toutes interventions confondues, l’IGGN constate une très légère augmentation de l’usage des armes entre 2020 et 2021, de 74 a 88. Dans 95% des agressions avec armes, les gendarmes ne ripostent pas avec une arme à feu, assure ce rapport.

SOURCE : BFM/RMC

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un homme tue cinq personnes d’une même famille, dont trois enfants avant d’être neutralisé par le GIGN

Famille tuée par un forcené dans l’Ain : fusil, katana, victimes, profil du suspect… ce que l’on sait du drame