sur

Guadeloupe : Nouveaux barrages, un gendarme légèrement blessé

En Guadeloupe, un gendarme a été « légèrement blessé » dans la nuit de dimanche à lundi 23 janvier, et « les forces de gendarmerie sont intervenues pour lever plusieurs barrages  » dans différentes communes, a indiqué la préfecture.

A Basse-Terre, « un véhicule de la gendarmerie a été dégradé et le conducteur légèrement blessé » a indiqué la préfecture de la Guadeloupe. Le militaire blessé a reçu des éclats de verre après « un jet de caillou » contre son véhicule dans le quartier de Rivière des Pères en Basse Terre, où « une quinzaine de personnes encagoulées tentaient de mettre en place un barrage », selon le commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Claude.

Un autre gendarme sur les lieux a eu « sa tenue en partie brûlée par un cocktail Molotov mais le feu a rapidement été éteint, il n’a pas été blessé », selon la même source. Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Saint-Claude et le peloton d’intervention de la garde républicaine « sont intervenus sur la zone à partir de 3 heures du matin, ont dégagé la route, ont sécurisé l’enlèvement des encombrants jusqu’à 7 heures, avant d’être relevés par les forces de police », a ajouté le commandant. Des blocages avaient été mis en place lundi à « Port-Louis, Sainte-Anne et Gosier », avec « des barricades enflammées et des obstacles sur la chaussée », selon la préfecture. Selon une source gendarmerie en Grande-Terre, « quatre personnes ont été interpellées sur un barrage à Port-Louis ».

SOURCE : OUTREMERS 360°

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ils jettent des bombes artisanales sur la gendarmerie, trois hommes condamnés à de la prison ferme

En service, un gendarme décède d’un malaise cardiaque