sur

HOMMAGE AUX GENDARMES

Le 16 février 2022 est la journée nationale d’hommage aux gendarmes morts pour la France mais également aux héros de la gendarmerie, ce qui est nouveau cette année et qui perdurera dans le temps.

En 1993, le ministre de la Défense a décidé que chaque 16 février un hommage solennel serait rendu aux personnels de la gendarmerie, victimes du devoir au cours de l’année précédente. Cette date du 16 février correspond au jour anniversaire de la date de promulgation de la loi 1791 portant création de la gendarmerie.

Ce témoignage est l’expression, pour chacun des membres de l’institution, de la reconnaissance et du respect que méritent les militaires de la gendarmerie nationale qui ont donné leur vie pour la France.

Huit militaires de la gendarmerie nationale sont décédés depuis le 1er janvier 2020 dans l’exercice de leurs fonctions :

  • – Gendarme Éric Charles – Escadron de gendarmerie mobile 41/7 de Dijon (21) – le 29 janvier
  • – Major Mélanie Lemée – Brigade de proximité d’Aiguillon (47) – le 4 juillet
  • – Gendarme Maud Le Gall – Compagnie de réserve territoriale de La Rochelle (17) – le 23 juillet
  • – Major Joachim Kaczmarek – Brigade de proximité de Roisel (80) – le 26 septembre
  • – Lieutenant-colonel Cyrille Morel – Compagnie de gendarmerie départementale d’Ambert (63) – le 22 décembre
  • – Major Rémi Dupuis – Brigade de proximité d’Ambert (63) – le 22 décembre
  • – Gendarme Arno Mavel – Peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie d’Ambert (63) – le 22 décembre
  • – Brigadier Jérémy Andrieux – Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier (24) – le 12 janvier 2021

Ce mercredi 16 février 2022, Gérald DARMANIN, ministre de l’Intérieur, et Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants, se rendront à l’Hôtel des Invalides.

Cette journée d’hommages aux gendarmes décédés en service sera conclue par la diffusion du traditionnel concert de la garde républicaine

Compte tenu de la crise sanitaire, ce concert a été enregistré en amont, et sans public. Il sera diffusé sur les réseaux sociaux. Une cagnotte est d’ores et déjà mise en place pour recueillir les dons au profit de la Fondation Maison de la Gendarmerie.

Les militaires distingués pour leurs actes de bravoure seront désormais honorés chaque 16 février.

Un «recentrage symbolique»

Assumant l’idée d’un «recentrage symbolique», la gendarmerie confirme au Figaro que le 16 février est appelé à redevenir la date la plus importante dans le calendrier des 130.000 femmes et hommes qui la composent. Les plus férus d’histoire se rappelleront aussi que ce rendez-vous renvoie à un autre, celui du 16 février 1791, jour de la promulgation de la loi créant la gendarmerie nationale, par réforme des maréchaussées de l’Ancien Régime. Pas moins de 166 «héros» seront ainsi décorés ce mercredi 16 février dans toute la France.

Source Le Pandore et la Gendarmerie/ Crédit Photo Gendinfo

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Covid-19 : un trafic de plus de 3000 faux passes vaccinaux démantelé

343.000 faux passes sanitaires identifiés depuis cet été