sur

Incendies en Gironde : les gendarmes mobilisés contre les pillages des maisons inoccupées

En  Gironde, 14.000 personnes ont dû être évacuées de la zone de feu. Alors, pour éviter les pillages, les gendarmes ont mis en place des barrages routiers et des patrouilles pour surveiller les maisons.

Sur le feu de Landiras, quatre nouvelles communes ont été contraintes d’évacuer totalement ou partiellement à cause de la progression du feu. Les habitants laissent tout ou presque sur place. Alors pour éviter les pillages, des points de contrôles tenus par les gendarmes barrent la route aux véhicules non autorisés. Des patrouilles circulent également pour surveiller les maisons. 

« Il faut être attentif à toutes les habitations qui sont inoccupées. On surveille s’il n’y a pas de personne ou de comportement suspect dans les jardins et les véhicules », explique un gendarme en patrouille. 

80 gendarmes sur la zone de feu

Pour Vincent Ferrier, le sous-préfet de Langon, il est essentiel que les habitants évacués aient la certitude que leurs maisons ne seront pas visitées. « Les secteurs évacués, on n’y revient pas, on a les forces de gendarmeries sur place. Elles, par contre, vont sur les sites. On a à la fois des gardes statiques de gendarmes et des unités qui se déplacent, qui sont mobiles. On est très attentifs afin de prévenir tout cambriolage. »

SOURCE : EUROPE 1

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pieds sur le tableau de bord, rouler la fenêtre ouverte, dormir sur l’autoroute : la voiture en été

Un homme tue cinq personnes d’une même famille, dont trois enfants avant d’être neutralisé par le GIGN