actualités brèves opinion publi-reportage sécurité société

LA GENDARMERIE AU CŒUR DE LA CRISE

LANCEMENT DE L’OPERATION #RépondrePrésent

La pandémie qui frappe notre pays, et les contraintes qu’elle fait peser sur nos territoires, bouleversent les habitudes et la vie sociale de la population.

Restrictions de déplacements. Fermeture des établissements scolaires. Baisse des effectifs disponibles dans les services publics ne sont que quelques exemples. Mais les difficultés qui en découlent, dans les villes comme dans les campagnes, sont innombrables.

image d’illustration lors d’un contrôle sur les restriction de déplacement lié au covid-19

DETERMINER LES ACTIONS UTILES

Dans ce contexte, la gendarmerie a lancé l’opération #RépondrePrésent, qui marque son engagement auprès de la population pour l’assister dans cette crise et l’aider à lutter contre ses effets, en métropole comme outre-mer.

En laissant la plus grande initiative aux échelons locaux, pour déterminer les actions utiles et les partenaires éventuels, nous voulons participer à rassurer la population et accomplir dans toutes ses acceptions notre mission principale de protection des personnes, avec un attention toute particulière aux plus exposés et aux plus fragiles.

PANEL TRES LARGE

Ces missions recouvrent un panel très large, allant de l’extension de l’opération tranquillité vacances aux seniors et aux entreprises. De l’aide aux collectivités territoriales à l’appui aux services publics (poste, éducation nationale, établissements de soins..). De l’accompagnement cyber à la conception avec des entreprises locales de moyens de protection.

Complément naturel à la mission fondamentale de contrôle des restrictions de circulation, l’opération #RépondrePrésent est une véritable offre de solidarité qui mobilise toute la maison, active et réserve, pour répondre aux attentes de nos concitoyens et accompagner notre société vers la sortie de crise.

PRESENTATION DE L’OPERATION PAR LE DGGN, LE GENERAL CHRISTIAN RODRIGUEZ :

Directeur général de la Gendarmerie Nationale C. RODRIGUEZ.

L’idée est d’accentuer « la présence de la gendarmerie au cœur des territoires et de mettre en avant notre savoir-faire dans une logique de cohésion de la nation ».

Et le général Rodriguez d’ajouter : « il faut être là où on ne nous attend pas ! » Pour ce faire, le DGGN invite les unités à s’interroger sur la meilleure manière d’apporter leur aide, même bien au-delà de leurs missions de sécurité, afin de répondre aux besoins de la population. Il a rappelé que cette opération ne peut se réaliser qu’à la condition d’y « adhérer collectivement » et de souligner que « rendre service est le cœur de notre engagement.

Être gendarmes c’est avant tout aider, aimer et accompagner les gens ». C’est d’ailleurs grâce à la qualité de son service public que la gendarmerie
termine, pour la 5e fois consécutive, première de sa catégorie au Podium de la Relation Client 2020.

DISPOSITIONS INTERNES

En attendant le plan de déconfinement proposé par le gouvernement, le Patron de la Gendarmerie est revenu sur certains points afin de commencer à anticiper le « après 11 mai ». Il a notamment abordé le sujet des permissions et des repos, précisant « qu’il est important de commencer à permettre aux personnels de se reposer. »

À propos de la formation, si les conditions le permettent, le général d’armée a annoncé être favorable à un retour en école dès le mois de juin. S’il faut cependant garder à l’esprit que « le plus gros de la crise reste devant nous », le général Rodriguez a indiqué qu’une directive sera prochainement envoyée concernant la reprise des procédures administratives qui « devra se faire au rythme des unités, avec une gestion des priorités par le commandement ».

Enfin, à propos des équipements de protection et des masques, si l’heure est au respect de la doctrine, le DGGN a tenu a informé que « des stocks de masques sont en train de se constituer » et que « la gendarmerie dispose du matériel nécessaire ».

Source : Le Pandore et la Gendarmerie
Information: Gendarmerie Nationale #RépondrePrésent
Crédit photo : Dauphiné libéré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *