dans

La Gendarmerie se prépare а « tenir l’aéroport » de Nouméa en cas de troubles après le référendum du 12 décembre

La Gendarmerie nationale se prépare à toutes les éventualités d’autant que les indépendantistes  ont demandé un report. Lors des deux premières consultations (référendums), l’Institution avait envoyé 12 escadrons de gendarmes mobiles en Nouvelle-Calédonie. Pour celle de décembre, la gendarmerie planifie un engagement plus important, avec des réserves pouvant être mobilisées si jamais un rapide besoin de montée en puissance se fait sentir. C’est en effet ce qu’a confié le directeur [DGGN], le général Christian Rodriguez, lors d’une audition а l’Assemblée nationale, hier 6 octobre.

« Sur la Nouvelle-Calédonie, on a planifié notre engagement avec les armées, la police et la sécurité civile. On avait engagé 12 escadrons lors des précédents référendums. Et là, on montera а 15 escadrons », a ainsi indiqué le général Rodriguez.

« Si tout est nominal […], 15 escadrons, ça permet de s’assurer que tout se passera bien dans les bureaux [de vote] où les gens se déplaceront et de couvrir le territoire », a enchainé le DGGN.

Cela étant, pourquoi déployer trois escadrons de gendarmerie mobile [EGM] supplémentaires par rapport aux deux premiers référendums? « Parce que je pense qu’on a intérêt а tenir l’aéroport si jamais il y a des troubles importants », a répondu le général Rodriguez. « J’ai une déformation professionnelle. Je suis d’une génération qui a connu la Nouvelle Calédonie en ambiance très tendue. Donc, j’ai tendance а plutôt dire ‘soyons prévoyants’. Il faut tenir l’aéroport car sans aéroport, on ne pose plus rien lа-bas », a-t-il ensuite expliqué.

Mais il est possible que la gendarmerie aille au-delà de ces 15 EGM. « S’il faut monter davantage en puissance, on a planifié une capacité très supérieure », a indiqué le général Rodriguez, sans toutefois donner plus de détails. « Tout a été fait de manière ‘carrée’. On a été aidé pour ça par les armées. Et les armées elle-même se sont mises en situation d’augmenter leurs moyens. On aura ce qu’il faut comme moyens, on a des gens préparés », a-t-il conclu.

Source OPEX360
Crédit Photo : Gendarmerie nationale en Nouvelle Calédonie

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Une exposition dédiée au centenaire de la gendarmerie mobile -Source GENDINFO-

Hautes-Pyrénées : en pleine nuit, les gendarmes de haute montagne sauvent deux randonneurs épuisés