dans ,

LE 17 SATURé

L’annonce du gouvernement du passage au stade 3 de l’épidémie du Covid-19, a eu des répercussions. Notamment sur les opérateurs de gendarmerie qui essuient bien trop d’appels depuis. Le 17 est saturé.

Si bien que les gendarmes des Hautes-Alpes ont passé un message sur les réseaux sociaux rappelant qu’il s’agit d’un numéro d’urgence. « Merci de bien vouloir joindre la gendarmerie seulement en cas de nécessité et de vous tenir informés par les vecteurs d’informations traditionnels ». 

Dans les Alpes-de-Haute-Provence comme dans les Hautes-Alpes, il s’agit pour beaucoup d’appels de délation. De personnes dénonçant les commerces encore ouverts qui n’entrent pas dans la liste des exceptions mentionnées dans l’arrêté du 14 mars 2020 portant sur les mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus.

SOURCE : LE DAUPHINE LIBERE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0
le cyber-gendarme pris dans la toile du Darknet

LA GENDARMERIE DU CHER EN POINTE CONTRE LA CYBERCRIMINALITE

Coronavirus ARDECHE: des brigades de gendarmerie fermées au public pour maintenir l’activité