sur

Les gendarmes interceptent une Bugatti ultra-rare de 1600 chevaux à 184 km/h

Les gendarmes d’Eure-et-Loir ont contrôlé ce samedi 2 juillet 2022 une Bugatti Chiron, un bolide intercepté à 184 km/h.

Pour les gendarmes d’Eure-et-Loire, tout comme leurs homologues du Centre-Val de Loire, 

les week-end sont régulièrement synonymes de rétentions de permis de conduire et de véhicules qui partent en fourrière. 

Les excès de vitesse sont en effet non seulement légion mais surtout de plus en plus hallucinants dans certains cas, récemment des 260 voire 270 km/h ont été enregistrés.

Un monstre de 1600 chevaux !

Ce samedi 2 juillet 2022, les militaires évoquent sur leur page Facebook, une rencontre inhabituelle qu’ont pu connaître les gendarmes du peloton d’autoroute de Thivars près de Chartres.

Un véhicule produit à douze exemplaires dans le monde, une Bugatti Chiron 300 SS de 1600 chevaux.

Autant dire une « supercar » de ce constructeur mythique capable d’atteindre les 420 km/h… en version bridée car elle a atteint les 490 km/h avec un moteur W16 de 8 litres de cylindrées.

Le propriétaire de cette rareté a été contrôlé sur l’autoroute A11 à 184 km/h, pour une limitation de vitesse imposée sur cet axe de 130 km/h maximum.

Le conducteur s’est vu remettre un avis de rétention de son permis de conduire et a dû s’acquitter d’une amende pour non respect de la limitation de vitesse.

Source Page Facebook Gendarmerie

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Départ en vacances : dans le Gard, les gendarmes se mobilisent face à la surcharge des véhicules

Gendarmerie de Pietrosella : le parquet national antiterroriste se saisit de l’attentat