actualités société

Les gendarmes mettent à bat un vaste réseau d’escroquerie aux faux placements portant sur 6 millions d’euros

Ce n’est pas moins de 85 victimes qui ont été escroquées. Quatre personnes ont été mises en examen . L’affaire portant sur un total de 6 millions d’euros et s’exerçant en France et en Belgique.

Ce sont les gendarmes et la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy qui ont révélé cette affaire d’un réseau international d’escrocs à l’investissement ce mercredi 29 Janvier 2020.

« Neuf individus sont interpellés, dont 4 qui ont été mis en examen et 3 placés en détention provisoire » dans cette affaire indique dans un communiqué les gendarmes.

C’est l’aboutissement de deux ans d’enquête sur ce groupe criminel organisé transnational et opérant des escroqueries à une vaste échelle en France et en Belgique au préjudice d’épargnants et de sociétés.

A l’origine des investigations rapportent nos confrères de France Info, la plainte déposée par une particulière auprès des gendarmes de Sélestat dans le Bas-Rhin. « Sollicitée en appui, la section de recherches de Strasbourg fait le rapprochement avec de nombreuses escroqueries similaires », indiquent les gendarmes.

Les escrocs mettaient en confiance les victimes grâce aux différents subterfuges en leur possession et leur faisaient espérer un investissement rapide sur de faux sites de vente de bitcoins, de diamants et d’or. Il proposait un rendement élevé (de 5 à 35%) et leur suggéraient des retours sur investissements rapides. Par la suite, ils leur proposaient des investissements encore plus importants.

Le principal suspect n’a pas été arrêté

Au terme de longues investigations, les enquêteurs ont identifié plusieurs malfaiteurs au cours d’opérations judiciaires menées en France et en Israël.

Selon les enquêteurs, le principal donneur d’ordre suspecté se trouve aujourd’hui en Israël et n’a pas été interpellé. Âgé de 46 ans et de nationalité franco-israélienne, cet homme a déjà été condamné pour une fraude spectaculaire à la taxe carbone rapporte France Info.

Cet article sur la cybercriminalité pourrait vous intéresser : https://www.pandore-gendarmerie.org/actualites/il-y-a-un-chiffre-noir-de-la-cybercriminalite%e2%80%8a/

Source : France Info
Article complet sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *