sur

Lettre du Chef d’état major des Armées après le déclenchement de la guerre en Ukraine

Officiers, sous-officiers et officiers mariniers, soldats, marins, aviateurs, d’active et de réserve, personnel civil des armées,

Une guerre vient d’être déclenchée en Europe. Les armées russes ont attaqué l’Ukraine. Comme l’a souligné le Président de la République, il s’agit de l’atteinte la plus grave à la paix et à la sécurité en Europe depuis des décennies.

Soldats Ukrainiens à l’exercice

Pour les armées françaises, la première conséquence de cette guerre est une élévation sans précédent du niveau de tension, bien au-delà de l’Ukraine et de l’Est de l’Europe. Il est trop tôt pour mesurer pleinement les conséquences de cette agression russe, en particulier sur l’ordre international et sur la stabilité de notre continent. À ce stade, les armées françaises ne sont pas directement impliquées mais elles sont pleinement concernées par le suivi de la situation et le renforcement de notre posture militaire générale, en particulier dans le cadre de l’OTAN.

Pour toutes nos forces déployées, à l’étranger ou sur le territoire national, il s’agit maintenant de poursuivre la mission, en faisant preuve de détermination et de calme, mais aussi de discernement et de vigilance vis-à-vis d’éventuelles tentatives de déstabilisation.

Dans la situation actuelle, la crédibilité de nos armées est essentielle.

Nous assumerons sans faiblesse notre mission fondamentale : défendre la France et les Français. Nous ferons face aux menaces qui se présenteront, dans tous les domaines de conflictualité. Notre rôle dans l’immédiat est de contribuer aux efforts de notre pays, qui œuvre avec ses alliés pour que les opérations militaires russes cessent au plus tôt.

Chacun d’entre nous doit se sentir concerné par ces événements et continuer à s’investir sans réserve dans sa mission, qu’il s’agisse de formation, d’entraînement, de soutien ou d’opérations. Notre efficacité opérationnelle, immédiate et dans l’avenir, en dépend.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement. En avant !

Le général d’armée Thierry Burkhard

Chef d’état-major des Armées

Source Le Pandore et la Gendarmerie/ Ministère des Armées.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ukraine : comment va se dérouler l’évacuation des ressortissants français ?

La brigade numérique de la gendarmerie fête ses quatre ans !