dans , , ,

L’incendiaire de la gendarmerie de Nivillac interpellé

Normandie : un gendarme percuté volontairement par un chauffard en fuite

Un individu de 53 ans a été arrêté et placé en garde à vue à la suite de l’incendie survenu le 4 mai, dans l’enceinte de la caserne de gendarmerie de Nivillac, dans le Morbihan. L’homme a reconnu les faits.

Des véhicules totalement détruits

Dans la nuit du 3 au 4 mai, aux alentours de 3 heures du matin, un incendie se déclare dans l’enceinte de la caserne de gendarmerie de Nivillac. Deux véhicules sérigraphiés sont en proie aux flammes. L’intervention rapide des militaires et des pompiers permet de circonscrire l’incendie et d’en limiter les dégâts. Si aucun dommage corporel n’est à déplorer, les véhicules sont totalement détruits et les locaux dégradés.

Deux jerricans d’une vingtaine de litres, ayant contenu du gasoil, sont retrouvés à proximité des véhicules, confirmant le caractère criminel de l’incendie. Mais l’absence de tag ou de revendication semble exclure l’acte politique.

Connu pour des faits mineurs

Photo SIRPA

L’enquête, confiée à la brigade de recherches de Vannes, assistée pour l’occasion par la cellule d’appui judiciaire du groupement du Morbihan, s’oriente rapidement vers un individu connu pour des faits mineurs. L’homme de 53 ans est interpellé et placé en garde à vue le 12 mai. Confondu par les éléments de preuve, il reconnaît les faits et est présenté le 14 mai aux magistrats du TGI de Vannes, où une information judiciaire est ouverte à son encontre. Il a été immédiatement placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Vannes.

Source et Crédit photo SIRPA Gendarmerie

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laissez une réponse
  1. Une honte, detruire des véhicules de l etat pour un excès de colère c est fourbe et lache ,gendarmerie toute neuve et personnel fort agréable, que l individu rembourse ses bêtises, c est intolérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Un motard contrôlé à 201 km/h sur une départementale

Les gendarmes accompagnent la reprise des transports en commun