actualités société

Normandie. Des serial cambrioleurs arrêtés par les gendarmes !

Des serial cambrioleurs arrêtés par les gendarmes ! La gendarmerie a démantelé un groupe criminel organisé spécialisé dans les cambriolages en série de résidences principales mais aussi de commerces sur le Grand ouest et plus précisément les régions Normandie, Bretagne et Pays de la Loire.

D’après le parquet de Rennes, quatre hommes, âgés de 25 à 27 ans, originaires de la communauté des gens du voyage installés dans la région de Rennes et soupçonnés de commettre ces cambriolages, ont été interpellés, le jeudi 27 février, par le GIGN, les gendarmes de l’Office Central de Lutte Contre la Délinquance Itinérante (OCLDI), de la section de recherches de Caen et les militaires des groupements de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor.

97 cambriolages commis en février

A elle seule, cette bande est soupçonnée d’avoir commis « 97 cambriolages » dans les départements de l’Ille-et-Vilaine, des Côtes d’Armor, du Calvados, de la Manche, de la Mayenne et de la Loire Atlantique, au cours du mois de février, « pour un préjudice provisoire évalué à plus de 135 000 € ». 

Le jeudi 6 février 2020, quatre personnes cagoulées dérobaient un véhicule BMW dans un garage de Vire, dans le Calvados. Rapidement, les enquêteurs ont constaté que ce véhicule était impliqué sur des périples nocturnes de nombreux cambriolages.

Les quatre hommes interpellés au « retour d’un périple »

Les unités de gendarmerie ont décidé d’agir vite et fort, prenant, comme le plus souvent dans ces affaires de cambriolages en série, en flagrant délit les quatre suspects.

En effet, le jeudi 27 février 2020, les quatre mis en cause étaient interpellés « sur un retour de périple par l’antenne du GIGN de Nantes appuyée par la Section Aérienne de la Gendarmerie de Rennes (SAG), le groupe d’observation et de surveillance de Rennes et les militaires des PSIG du groupement d’Ille-et-Vilaine ».

Des objets dérobés, du numéraire, de l’outillage étaient découverts et la saisie de cinq véhicules réalisée outre la saisie au titre des avoirs criminels de 40 000 € sur des comptes bancaires. « Les quatre suspects ont été immédiatement présentés au juge des libertés et de la détention de Rennes et placés en détention provisoire jusqu’à leur jugement le jeudi 30 avril 2020 », conclut le Procureur de la République de Rennes.

Source: La Manche Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *