sur

Rétromobile 2022. Exposition inédite des véhicules de la Gendarmerie

C’est un des incontournables de Rétromobile 2022 : 

le stand du Musée de la Gendarmerie nationale expose à partir d’aujourd’hui au parc des expositions porte de Versailles à Paris, une partie de sa collection. De l’Alpine A310 V6 de la BRI à la mythique Renault Estafette, ces pièces uniques se montrent rarement au grand public.

C’est une première. Le musée de la Gendarmerie nationale expose pas moins de 11 véhicules de sa collection à Rétromobile sur plus de 400 m2. Habituellement conservé à l’abri des regards, cet échantillon des plus de 80 véhicules du parc est à retrouver dans le Hall 7.3 au stand F 041.

Des incontournables de la BRI…

Les stars de la collection, ce sont assurément les voitures de la Brigade Rapide d’Intervention (BRI). La plus ancienne exposée est l’une des trois Matra Djet 5S livrées à la Gendarmerie. Le petit coupé français a parcouru les autoroutes entre 1966 et 1967. Il s’agissait du tout premier véhicule d’intervention rapide. La Matra a vite été mise de côté par les forces de l’ordre en raison de son comportement délicat à haute vitesse.

Hélas vous ne trouverez pas celle qui l’a remplacée, la mythique berlinette A110, dans cette exposition : le musée n’en possède aucun exemplaire. En revanche, les amateurs des bolides au A fléché peuvent se réjouir de la présence d’une A310 V6. La sportive de Dieppe a été utilisée pendant 14 ans entre 1974 et 1987, la plus longue carrière de l’histoire de la BRI. Enfin, pour clore ce chapitre BRI, vous pourrez aussi admirer une Renault Mégane RS forte d’un bloc 2.0 turbo de 275 ch. La compacte au Losange est encore utilisée aujourd’hui et sera bientôt épaulée des nouvelles Alpine A110.

La Matra Djet 5S (1966)

…aux classiques Estafette et 203 Break

Véhicule emblématique de la Gendarmerie, la Renault Estafette a été déclinée en de nombreuses versions : minibus « Alouette » pouvant accueillir huit agents, transport de détenus (les fameux paniers à salade), station mobile de contrôle des fumées d’échappements ou encore atelier de transmission radio.

Le mythique fourgon a servi pendant plus de vingt ans aux forces de l’ordre.

Le break du Lion est le premier véhicule cinq portes utilisé par la Gendarmerie.

Peugeot commerciale

Livrée dès le début des années 1950, la Peugeot 203 Break a également fait partie des rangs de la Gendarmerie. C’est même le premier véhicule à cinq portes qu’elle a utilisé. Selon la configuration, entre cinq et six personnes pouvaient prendre place à bord. À l’arrière, un opérateur était dédié à l’utilisation du poste de radio. Mais le stand n’est pas seulement occupé par des automobiles. Des motos, une moto-neige et même un hélicoptère Alouette ne manqueront pas d’attirer le regard des petits comme des grands.

SOURCE : L’ARGUS

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Violences en Corse : Les manifestations de soutien à Yvan Colonna ont viré à « l’émeute ». Soixante blessés sont à déplorer

Présidentielle: Emmanuel Macron promet 15 milliards d’euros pour remettre la police à niveau