sur

Retrouvé pendu dans un moulin abandonné, il a été sauvé par les gendarmes 

L’histoire aurait pu tourner au drame. Alors qu’il s’apprêtait à mettre fin à ses jours, un homme de 52 ans a été sauvé par trois gendarmes ce samedi 25 juin.

Peu avant 13 heures, une femme résidant dans l’ouest nantais retrouve chez elle une lettre de son époux. Dans cette lettre, l’individu écrit qu’il souhaite mettre fin à ses jours et indique les coordonnées GPS de l’endroit où l’on pourra  retrouver son corps. Coordonnées qui mènent à un vieux moulin abandonné. Lorsqu’elle découvre la lettre, en rentrant au domicile familial, la compagne prévient les forces de l’ordre locales.

Sauvé par deux jeunes gendarmes

Une patrouille de la compagnie de Nantes  fonce sur place, un vieux bâtiment à l’ouest de l’agglomération. Pendu, l’homme ne respire plus :

« le visage violet et la langue pendue » précise-t-on du côté de la gendarmerie Une course contre la montre est engagée. Un élève gendarme coupe la corde pour descendre la victime. Une gendarme adjointe volontaire, qui vient de passer la formation de secouriste, a les bons réflexes et connaît les gestes qui sauvent. L’unité parvient à réanimer le quinquagénaire avant l’arrivée des secours. L’homme est en vie.

Transporté à l’hôpital, ses jours ne sont plus en danger.

Source France 3

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sécurité : la police et la gendarmerie vont bientôt pouvoir préempter les réseaux 4G

SUICIDES DANS LA GENDARMERIE :