dans

Tempête Alex: la gendarmerie plonge ce vendredi à la recherche de victimes

Plus de quatre mois après la terrible tempête, les hommes de la brigade nautique de gendarmerie d’Antibes, commandée par l’adjudant-chef Gilles Falco, poursuivent activement les recherches de victimes.

Ils plongent de nouveau depuis ce vendredi matin à l’embouchure du Var, près de l’aéroport de Nice. Sur les dix-huit personnes portées disparues après la catastrophe, dix ont été retrouvées mortes, huit autres restent toujours introuvables.

Fin janvier, selon des informations de France Bleu Azur, confirmées par le procureur de la République de Nice, des

analyses ADN avait permis d’identifier une partie du corps de Josette Borello, emportée dans sa maison avec son mari Léopold.

Les moniteurs du Centre national d’instruction nautique de la gendarmerie, basé à Antibes, seuls habilités à plonger au-delà de 40 mètres, vont inspecter les profondeurs, à la recherche de corps ou de véhicules.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Renouvellement des cartes professionnelles électroniques

Deux gendarmes blessés dans la traque d’un automobiliste