actualités société

Une enveloppe pour les véhicules de la police et de la gendarmerie

Le Sénat a voté dimanche un amendement du gouvernement au projet de loi de budget rectifié pour 2020, qui consacre 75 millions d’euros de crédits supplémentaires pour renouveler la flotte de véhicules de la police et de la gendarmerie.

La mesure, qui ouvre 75,3 millions d’euros de crédits en autorisations d’engagement (60,2 en autorisations de paiement), doit permettre l’acquisition «dès 2020 d’environ 1.150 véhicules électriques, de 1.150 véhicules à motorisation essence», mais aussi «de plus de 1.500 vélos électriques de production française».

«Ce renouvellement correspond à une hausse de 50% des plans d’équipement qui étaient prévus pour 2020», s’est félicité le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

70.000 véhicules dont plus de la moitié au diesel

Le ministère de l’Intérieur est détenteur d’un parc automobile de plus de 70.000 véhicules, dont les deux tiers sont des véhicules légers. Il est constitué pour plus de la moitié de véhicules diesel. «Le parc automobile du ministère est vieillissant et, par conséquent, coûteux en raison des frais de maintenance, polluant et affecté par un taux d’immobilisation des véhicules croissant», selon l’exposé des motifs de l’amendement.

Source Le FIGARO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *