actualités sécurité société

Yvelines : un professeur retrouvé décapité, un suspect abattu

Ce vendredi après-midi, un homme qui pourrait être un père d’élève a décapité un professeur d’histoire avec un couteau. Il a été abattu par la police à Conflans-Sainte-Honorine. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

Trois semaines jour pour jour après l’attaque terroriste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, qui a fait deux blessés graves, un enseignant a été décapité au couteau. Le parquet national antiterroriste vient de se saisir des faits.

Ce vendredi après-midi, Samuel P., un professeur d’histoire, a été retrouvé tué et décapité près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) vers 17 heures, indiquent des sources policières au Parisien-Aujourd’hui en France.

Trois semaines jour pour jour après l’attaque terroriste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, qui a fait deux blessés graves, un enseignant a été décapité au couteau. Le parquet national antiterroriste vient de se saisir des faits.

Ce vendredi après-midi, Samuel P., un professeur d’histoire, a été retrouvé tué et décapité près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) vers 17 heures, indiquent des sources policières au Parisien-Aujourd’hui en France.

Cette découverte a été faite par les policiers de BAC (brigade anticriminalité) de Conflans alors qu’ils avaient repéré un peu plus tôt un suspect détenteur d’un couteau de cuisine. Il semble que le suspect avait pris la fuite, en direction de la commune voisine d’Eragny (Val-d’Oise). Après avoir été mis à terre, les fonctionnaires ont intimé à l’assaillant de déposer son arme. Ce qu’il a refusé et s’est montré très agressif. Le suspect a été abattu et a été déclaré décédé. L’assaillant serait de nationalité algérienne, né en 1972. Des démineurs ont été appelés afin de vérifier qu’il ne disposait pas d’engin explosif.

Selon les premiers éléments d’enquête, la victime décapitée serait un professeur d’histoire au collège de Conflans-Saint-Honorine et l’auteur un parent d’élève. 

Lire la suite sur le Parisien

One Reply to “Yvelines : un professeur retrouvé décapité, un suspect abattu

  1. Et ça continue…cela s’appelle immigration massive. Certaines personnes vont d’ailleurs dans les pays d’origine pour s’excuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *