dans

Au volant, alcoolisé avec 4,48 grammes”: comment Vincent Moscato s’est retrouvé dans une publication de la gendarmerie

Entouré de toute sa bande, Vincent Moscato offre tous les jours sur RMC des moments de franche rigolade en traitant l’actualité sportive sous l’angle de la dérision.

C’est un post Facebook qui en a étonné plus d’un. Dimanche 3 octobre, la gendarmerie de la Charente-Maritime a salué la “performance” (ou presque) d’un automobiliste. 

Surnommé “Gus”, l’homme a été contrôlé au volant très fortement alcoolisé.

L’affaire remonte à la fin d’après-midi du 13 septembre dernier à Saint-Jean d’Angely, expliquent les gendarmes. Une voisine les appellent en urgence: elle pense avoir vu un accident de la route dans une petite rue. Sur place, à bord d’une Mercedes, un homme inerte. 

Et pour cause: “Rapidement les gendarmes constatent que Gus est en fait… ivre mort et la bouteille de whisky à ses pieds le confirme”.

Et le clin d’oeil des gendarmes à notre Vincent Moscato national: “Le faire souffler dans l’éthylotest était aussi compliqué que faire danser une Salsa à Vincent Moscato”.

Reste que le verdict est hors-norme:  il roulait avec 4,48gr dans le sang…
Source BFMTV

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Deux gendarmes renversés ce mardi matin 5 octobre 2021

Affaire Jubillar : des fouilles souterraines à Cagnac-les-Mines, près du domicile du couple