dans

Bernay : Trois gendarmes vont parcourir 1500 km à vélo pour une association

Michael, Cyril et Julien se lanceront dans un périple les amenant jusqu’en Corse. Ils récolteront des fonds pour une association venant en aide aux orphelins de gendarmerie.

Michael, Cyril et Julien, trois gendarmes trentenaires de la brigade de Bernay (Eure) se réunissent aujourd’hui autour d’un projet commun, mûri en août dernier : le « Normandie Corsica Challenge ». Leur défi ? Parcourir 1 516 km à vélo entre Bernay et l’Ile de Beauté en treize jours seulement. Leur objectif ? Récolter, au cours de leur voyage, des fonds pour l’association « Les Képis Pescalunes », venant en aide aux enfants malades ou orphelins de la gendarmerie.

S’ils se donnent un an pour se préparer, les trois gendarmes sont visiblement déjà sur le pied de guerre, prêts à monter en selle.

En conditions réelles, Michael, Julien et Cyril devront parcourir entre 100 et 120 km par jour. Partant de Bernay pour rejoindre Toulon, puis arrivant à Bastia par le ferry pour atteindre Porto, les cyclistes se promettent de réaliser le trajet en treize jours, pas un de plus.

Le principe est simple : 1 km équivaudra à 1 € reversé pour l’association. « Bien sûr on espère que le seuil soit dépassé. Que ce soit le cas ou non, quoiqu’il arrive, tous les bénéfices iront aux Képis Pescalunes », détaille Julien, à l’initiative du projet. Créée en 2006 à Lunel en Camargue, l’association accompagne les enfants malades ou orphelins de gendarmes victimes d’accidents du travail, en les émerveillant à travers des voyages et sorties, comme Disneyland ou le Stade de France.

SOURCE : L’Eveil Normand

Crédit photo : képis Pescalunes

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Affaire du «Grêlé» : l’ex-gendarme qui s’est suicidé est bien le tueur en série

Une gendarme de Hyères se tue accidentellement avec son arme de service