actualités société

Cassis : Marjorie Garcia est triple championne du monde de judo

On n’en finirait plus d’énumérer l’incroyable palmarès de la Cassidenne, maréchal des logis chef et officier de police judiciaire en poste à la brigade de gendarmerie de la commune !

Entre autres titres, championne de France militaire de judo en 2011. Championne des Clubs de la Défense nationale. Championne de France interarmes 2014 des moins de 52 kg. Championne d’Europe 2017 de l’European Judo Union. Double championne du monde vétérans en 2015 et 2017. Médaille d’or des féminines de 40 à 44 ans en moins de 52 kg aux Euro Masters de Glasgow en juin 2018 et championne de France militaire en juin 2019.

Mais la soif de victoires de Marjorie ne s’apaise pas : elle était en lice il y a quelques jours, dans la catégorie des féminines de 40 à 44 ans en moins de 52 kg, aux World Judo Championships Veterans de Marrakech où s’alignaient quelques 1 200 compétiteurs de quarante-neuf pays, dont une importante délégation française.

« L’aventure de Marrakech s’est terminée par la plus belle des médailles, l’or, se réjouit la championne cassidenne, le visage encore illuminé de bonheur.

J’ai combattu le 13 octobre. Il y avait neuf filles dans ma catégorie dont six Françaises ; le podium est d’ailleurs exclusivement français », se souvient-elle.

Et de détailler : « J’avais trois combats : le premier, je l’ai gagné par ippon debout. Ma seconde adversaire, une Italienne, je la connaissais et la redoutais, elle m’avait vaincue une fois et j’avais une revanche à prendre. Sur le conseil de mon coach, j’ai réussi à attraper la manche de son kimono et à la faire tomber. Ma dernière adversaire était une Française que j’avais
déjà battue : comme elle était plus petite que moi, il fallait l’empêcher de passer dessous ; j’ai réussi, elle tombe, tente de se relever, je la fais retomber en terminant par un wasa-ari et immobilisation. »

« Cette victoire, poursuit Marjorie Garcia, est le fruit de mon travail au quotidien, mais aussi des conseils de mes professeurs et entraîneurs, les frères Yves et Jean-Marie Demelas du Kodokan ciotaden. À quand la prochaine grande victoire de Marjorie Garcia ?

Marjorie Garcia

SOURCE article et photo: LA PROVENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *